Le Secrétaire général veut que l’on s’attaque aux problèmes auxquels sont confrontés les autistes pour leur permettre de mener une vie productive

20 mars 2013
SG/SM/14890-OBV/1195

Le Secrétaire général veut que l’on s’attaque aux problèmes auxquels sont confrontés les autistes pour leur permettre de mener une vie productive

20/03/2013
Secrétaire général
SG/SM/14890
OBV/1195
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL VEUT QUE L’ON S’ATTAQUE AUX PROBLÈMES AUXQUELS SONT CONFRONTÉS

LES AUTISTES POUR LEUR PERMETTRE DE MENER UNE VIE PRODUCTIVE


On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, le 2 avril:


Grâce à la Journée mondiale de sensibilisation à l’autisme, les troubles du développement en général et du spectre autistique en particulier, qui touchent des millions de personnes dans le monde, font l’objet d’une plus grande attention de la communauté internationale.


À ce propos, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté, à sa session en cours, une nouvelle résolution dans laquelle elle s’est engagée à aider les personnes touchées et leur famille, et a encouragé les États Membres et les autres acteurs compétents à intensifier les activités de recherche et à élargir l’offre de services essentiels dans les domaines de la santé, de l’éducation et de l’emploi, entre autres.


À sa prochaine session, au mois de mai, le Conseil exécutif de l’Organisation mondiale de la Santé se penchera aussi sur la question des troubles du spectre autistique.


Cet intérêt de la communauté internationale est indispensable pour lutter contre la stigmatisation, l’ignorance et l’inadaptation des structures d’aide.  De récents travaux de recherche montrent que les personnes atteintes d’autisme développent davantage de capacités lorsqu’elles bénéficient d’une prise en charge précoce.  Le moment est venu de leur donner toute leur place dans la société, de valoriser leurs talents et de leur offrir des chances de réaliser leur potentiel.


Le 23 septembre, l’Assemblée générale tiendra une réunion de haut niveau consacrée aux conditions de vie des personnes handicapées, qui représentent plus d’un milliard d’êtres humains, au nombre desquels se trouvent les personnes atteintes de troubles du spectre autistique.  J’espère que les dirigeants saisiront cette occasion pour changer le sort de ces personnes et, avec elles, de toute l’humanité.


Continuons de travailler main dans la main avec les autistes et de les aider à cultiver leurs points forts.  Attaquons-nous, parallèlement, aux problèmes qu’ils doivent surmonter afin de leur permettre de mener l’existence productive à laquelle ils ont droit.


À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.