Le Secrétaire général souligne que 2013 marque l’anniversaire d’événements importants contre l’esclavage dont la proclamation d’Abraham Lincoln

20 mars 2013
SG/SM/14889-OBV/1194

Le Secrétaire général souligne que 2013 marque l’anniversaire d’événements importants contre l’esclavage dont la proclamation d’Abraham Lincoln

20/03/2013
Secrétaire général
SG/SM/14889 OBV/1194
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SOULIGNE QUE 2013 MARQUE L’ANNIVERSAIRE D’ÉVÉNEMENTS IMPORTANTS CONTRE L’ESCLAVAGE

DONT LA PROCLAMATION D’ABRAHAM LINCOLN

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves, célébrée le 25 mars:

La traite transatlantique a sévi pendant 400 ans et fait plus de 15 millions de victimes.  Des Africains et leurs descendants ont été victimes de ces actes brutaux et continuent d’en subir les conséquences.

En cette Journée internationale de commémoration des victimes de l’esclavage et de la traite transatlantique des esclaves, nous disons aux peuples du monde qu’il ne faut jamais oublier ce crime mondial contre l’humanité.

Nous ne devons jamais oublier la torture, les viols et le massacre d’hommes, de femmes et d’enfants innocents, les familles qui ont été séparées, les vies qui ont été ruinées, et les conditions atroces sur les négriers, dans les plantations et sur les marchés d’esclaves.  Ces infamies ne sauraient être enterrées par le temps, il faut les examiner, les comprendre et y remédier.

Alors que nous réfléchissons aux conséquences actuelles de cette tragédie, souvenons-nous de la bravoure dont ont fait preuve ceux qui ont tout risqué pour la liberté et ceux qui les ont aidés sur ce chemin périlleux.  Leur courage devrait nous inspirer dans la lutte que nous menons contre les formes contemporaines de l’esclavage, du racisme, de la discrimination raciale, de la xénophobie et de l’intolérance qui y est associée.

Cette année, tout en nous rappelant ces sombres souvenirs, nous avons une raison particulière de célébrer cette journée.  Nous commémorons les 150 ans qui se sont écoulés depuis qu’Abraham Lincoln a publié la Proclamation d’émancipation, affranchissant ainsi des millions d’Afro-Américains de l’esclavage.

Cette année marque aussi d’autres événements importants.  En 1833, l’esclavage a pris fin au Canada, dans les Antilles britanniques et au cap de Bonne-Espérance.  Il y a environ 170 ans, en 1843, la loi mettant un terme à l’esclavage en Inde était signée.  L’esclavage a été aboli en France il y a 165 ans, en Argentine il y a 160 ans, dans les anciennes Antilles néerlandaises il y a 150 ans et au Brésil il y a 125 ans.

En cette Journée, engageons-nous à honorer les victimes et à leur rendre leur dignité, et redoublons d’efforts en vue d’éliminer les séquelles de l’esclavage qui persistent dans notre monde.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.