Syrie: Ban Ki-moon souligne l’urgence de trouver une solution politique afin de prévenir la destruction complète du pays

18 mars 2013
SG/SM/14880

Syrie: Ban Ki-moon souligne l’urgence de trouver une solution politique afin de prévenir la destruction complète du pays

18/03/2013
Secrétaire général
SG/SM/14880
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

SYRIE: BAN KI-MOON SOULIGNE L’URGENCE DE TROUVER UNE SOLUTION POLITIQUE

AFIN DE PRÉVENIR LA DESTRUCTION COMPLÈTE DU PAYS


La déclaration suivante a été communiquée, ce soir, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Il y a deux ans, les Syriens se sont levés en manifestant pacifiquement pour demander le respect de leurs droits universels et libertés.  À cet appel, les autorités syriennes ont répondu de la manière la plus brutale.  Aujourd’hui, le monde regarde ces conséquences avec horreur.


Des attaques aériennes, de missiles, d’artillerie lourde ou à la bombe sont perpétrées de manière continue contre des zones peuplées de civils.  Des éléments radicaux prennent le dessus.  Plus de 70 000 personnes ont été tuées.  De graves abus ont été commis, et ceux qui en sont responsables devront en répondre devant la justice.  Le pays est confronté à une crise humanitaire, avec plus de trois millions de personnes déplacées, dont un million ont cherché refuge dans des pays voisins.  Des villes et villages, y compris des sites du patrimoine mondial, ont été détruits.  Cette situation résulte du choix de privilégier le recours aux armes plutôt que le dialogue politique pacifique et un changement véritable. 


Le Secrétaire général appelle toutes les parties en Syrie et la communauté internationale à faire le bilan de ces deux dernières années.  Nous devons tous prendre la mesure de l’urgence de parvenir à une solution politique afin de prévenir que la Syrie soit complètement détruite.  L’objectif final est clair pour tous: nous devons mettre fin à la violence, rompre clairement avec le passé et engager une transition vers une nouvelle Syrie dans laquelle les droits de toutes les communautés seront protégés et les aspirations légitimes de tous les Syriens pour la liberté, la dignité et la justice seront respectées.  La situation sera meilleure dès que la solution militaire sera abandonnée.  Il n’y a aucune raison que plus de gens meurent, fuient ou souffrent en Syrie.


Le Secrétaire général appelle l’ensemble des pays de la région et la communauté internationale, en particulier le Conseil de sécurité, à trouver un consensus et à appuyer pleinement les efforts du Représentant spécial conjoint, M. Lakhdar Brahimi, afin d’aider le peuple syrien à trouver une solution politique au conflit.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.