Le Secrétaire général, en consultation avec le Directeur général de l’OIAC, nomme Sigrid Kaag, des Pays-Bas, au poste de Coordonnatrice spéciale de la mission conjointe ONU-OIAC

16 octobre 2013
SG/A/1440*-BIO/4544-CD/3460

Le Secrétaire général, en consultation avec le Directeur général de l’OIAC, nomme Sigrid Kaag, des Pays-Bas, au poste de Coordonnatrice spéciale de la mission conjointe ONU-OIAC

16/10/2013
Secrétaire général
SG/A/1440*
BIO/4544
CD/3460
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique


LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL, EN CONSULTATION AVEC LE DIRECTEUR GÉNÉRAL DE L’OIAC, NOMME SIGRID KAAG,

DES PAYS-BAS, AU POSTE DE COORDONNATRICE SPÉCIALE DE LA MISSION CONJOINTE ONU-OIAC


Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a annoncé aujourd’hui la nomination de Mme Sigrid Kaag, des Pays-Bas, au poste de Coordonnatrice spéciale de la mission conjointe -Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC)–ONU, chargée d’éliminer le programme d’armes chimiques de la République arabe syrienne.  Cette nomination s’est faite en consultation rapprochée avec le Directeur général de l’OIAC, M. Ahmet Üzümcü.


La mise en place de la mission conjointe et la nomination de la Coordonnatrice spéciale reposent sur les recommandations du Secrétaire général, formulées suivant des consultations rapprochées avec le Directeur général de l’OIAC, conformément à la résolution 2018 (2013) du Conseil de sécurité, telles qu’énoncées dans les lettres adressées par le Secrétaire général au Président du Conseil de sécurité les 7 et 13 octobre, ainsi que dans les lettres ultérieures du Président, en date des 11 et 16 octobre 2013.


Mme Kaag, qui occupe depuis 2010 le poste de Sous-Secrétaire générale du Bureau des relations extérieures et du plaidoyer du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), apporte à ses nouvelles fonctions une vaste expérience au sein d’organisations internationales et du service diplomatique, à laquelle s’ajoute une expérience sur le terrain, au Moyen-Orient notamment.


Au préalable, elle occupait depuis 2007, à Amman, en Jordanie, le poste de Directrice régionale pour le Moyen-Orient et l’Afrique du Nord du Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF), après avoir été Chef de Cabinet du Bureau exécutif et Directrice adjointe des programmes de l’UNICEF à New York.


Mme Kaag a aussi rempli les fonctions de Conseillère principale des Nations Unies au sein du Bureau du Représentant spécial adjoint du Secrétaire général à Khartoum, au Soudan.  Elle a été Directrice des relations avec les donateurs au sein de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), de 1998 à 2004, et Administratrice hors classe responsable du programme du Bureau des relations extérieures de l’Office de secours et de travaux des Nations Unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA), couvrant la Cisjordanie, Gaza, le Liban, la Jordanie et la Syrie.


Avant de rejoindre l’ONU en 1994, Mme Kaag a occupé différents postes au Ministère des affaires étrangères des Pays-Bas, notamment comme Directrice adjointe de secteur du Département des affaires politiques de son ministère chargé des Nations Unies à La Haye.  Elle travaillait auparavant pour la société Shell International Petroleum à Londres.


Mme Kaag est titulaire d’une maitrise de philosophie des relations internationales au Moyen-Orient décernée par l’Université d’Exeter et d’une maitrise en relations internationales du St. Anthony’s College de l’Université d’Oxford.  Outre le néerlandais, elle parle couramment l’anglais, le français et l’allemand, et a une bonne connaissance de l’arabe.


Née en 1961, Mme Kaag est mariée et mère de quatre enfants.


*     Ce communiqué remplace celui du 3 mai 2010 publié sous la cote SG/A/1237.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.