Le Secrétaire général nomme Jean-Paul Laborde, de la France, à la tête de la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme

20 juin 2013
SG/A/1419-BIO/4484

Le Secrétaire général nomme Jean-Paul Laborde, de la France, à la tête de la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme

20/6/2013
Secrétaire général
SG/A/1419 BIO/4484
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME JEAN-PAUL LABORDE, DE LA FRANCE, À LA TÊTE

DE LA DIRECTION EXÉCUTIVE DU COMITÉ CONTRE LE TERRORISME

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, a nommé M. Jean-Paul Laborde, de la France, au poste de Directeur exécutif de la Direction exécutive du Comité contre le terrorisme (CTED), avec rang de Sous-Secrétaire général, sur recommandation du Conseil de sécurité.  M. Laborde succédera à M. Mike Smith, de l’Australie, à qui le Secrétaire général exprime sa profonde gratitude pour son dévouement et son leadership.

M. Laborde est actuellement juge à la Chambre criminelle de laCour de cassation, en France.  Pendant 22 ans, il a occupé des fonctions de responsabilités dans diverses branches du système français de justice pénale.  M. Laborde a notamment été Président de la deuxième Chambre de la Cour d’appel d’Aix-en-Provence, Chef du Service national d’inspection des prisons, Procureur général adjoint et Juge.

Au cours de ses 17 ans d’expérience au sein des Nations Unies, M. Laborde a occupé les fonctions de Conseiller principal auprès du Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, en charge de la lutte contre le terrorisme (2009-2010) et de Directeur et Président de l’Équipe spéciale de lutte contre le terrorisme (2010-2011).  Il a aussi occupé la fonction de Conseiller interrégional pour la prévention du crime et la justice pénale à l’Office des Nations Unies contre la drogue et le crime (ONUDC).

M. Laborde est activement engagé dans des travaux universitaires et il est également Chargé de cours sur la criminalité économique et financière internationale à l’Institut catholique de hautes études et cofondateur du Centre du droit pénal international à la Faculté de droit de Toulouse.  Diplômé du Centre français des hautes d’études sur l’Afrique et l’Asie modernes, M. Laborde est également titulaire du Certificat d’aptitude à la profession d’avocat, d’un diplôme de l’Institut d’études judiciaires de Toulouse, ainsi que d’une maitrise en droit privé, de la Faculté de droit de l’Université de Toulouse.

Né à Auch, en France, en 1950, M. Laborde est marié et père de trois enfants.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.