Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur la Guinée

24 octobre 2013
SC/11159-AFR/2730

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur la Guinée

24/10/2013
Conseil de sécurité
SC/11159 AFR/2730
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE FAITE PAR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA GUINÉE

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois d’octobre, M. Agshin Mehdiyev (Azerbaïdjan):

Les membres du Conseil de sécurité ont entendu le 23 octobre 2013 un exposé de Jeffrey Feltman, Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, sur la situation en République de Guinée.

Les membres du Conseil ont félicité le peuple guinéen d’avoir participé au processus électoral dans le calme.  Ils ont noté avec satisfaction que tous les acteurs guinéens et internationaux s’étaient mobilisés pour observer le scrutin et apporter leur assistance technique.  Ils ont pris acte des résultats provisoires des élections législatives du 28 septembre 2013, publiés par la Commission électorale nationale indépendante (CENI) le 18 octobre 2013 et communiqués à la Cour suprême de Guinée le 20 octobre 2013.

Les membres du Conseil ont exhorté toutes les parties prenantes politiques à avoir recours aux voies légales pour régler tout litige électoral et à continuer de dialoguer avec le Comité de suivi créé en application de l’Accord du 3 juillet.  Ils ont également invité toutes les parties à appliquer sans retard l’ensemble des recommandations formulées par le Comité de suivi et à faire preuve de retenue et de calme au moment où la Cour suprême valide les résultats des élections.

Les membres du Conseil ont exprimé leur soutien sans réserve au travail de facilitation conduit par le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit.

Les membres du Conseil ont déclaré attendre avec espoir l’inauguration d’une nouvelle Assemblée nationale démocratique et représentative ainsi que la consolidation de la démocratie, de la paix et d’un développement socioéconomique durable largement partagé.  Ils ont encouragé les entités des Nations Unies et les acteurs internationaux, dont la Commission de consolidation de la paix, à continuer de soutenir les efforts de la Guinée à cet égard.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.