Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur la péninsule de Bakassi

15 août 2013
SC/11094-AFR/2680

Déclaration à la presse faite par le Conseil de sécurité sur la péninsule de Bakassi

15/8/2013
Conseil de sécurité
SC/11094 AFR/2680
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE FAITE PAR LE CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA PÉNINSULE DE BAKASSI

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par la Présidente du Conseil de sécurité pour le mois d’août, Mme María Cristina Perceval (Argentine):

Les membres du Conseil de sécurité se félicitent du dénouement pacifique de la période de transition spéciale mise en place dans le cadre de l’Accord de Greentree concernant la péninsule de Bakassi.

Ils rendent hommage aux Gouvernements du Cameroun et du Nigéria qui se sont engagés à honorer leur obligation de se conformer aux décisions de la Cour internationale de Justice et qui ont su régler leurs différends à ce sujet de manière responsable et pacifique.

Ils saluent le rôle joué par la Commission mixte Cameroun-Nigéria pour faciliter l’exécution des obligations découlant de l’arrêt rendu par la Cour internationale de Justice et la délimitation des frontières terrestre et maritime entre le Cameroun et le Nigéria.

Ils louent l’action menée par le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest, en particulier les efforts déployés par le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest alors qu’il préside la Commission mixte Cameroun-Nigéria et la Commission de suivi chargée de surveiller l’application de l’Accord de Greentree.

Ils invitent les Gouvernements camerounais et nigérian à continuer de renforcer les mesures de confiance afin d’assurer la sécurité et le bien-être des populations frontalières touchées par le processus de démarcation.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.