Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur les attentats terroristes perpétrés en Somalie

15 avril 2013
SC/10972-AFR/2595

Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur les attentats terroristes perpétrés en Somalie

15/04/2013
Conseil de sécurité
SC/10972 AFR/2595
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LES ATTENTATS TERRORISTES PERPÉTRÉS EN SOMALIE

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois d’avril, M. Eugène-Richard Gasana (Rwanda):

Les membres du Conseil de sécurité condamnent avec la plus grande vigueur les attentats terroristes perpétrés hier à Mogadiscio et revendiqués par Al-Chabab, qui ont fait de nombreux morts et blessés.  Ils présentent leurs condoléances aux victimes et à leur famille, au peuple et au Gouvernement somaliens ainsi qu’au Gouvernement de la République turque.

Alors que la paix et la stabilité continuent de se renforcer en Somalie, il est déplorable que les simples citoyens somaliens et les membres de la communauté internationale qui soutiennent ces progrès aient été la cible de ceux qui cherchent à empêcher la paix.

Les membres du Conseil réaffirment que le terrorisme sous toutes ses formes et dans toutes ses manifestations constitue une des menaces les plus graves pour la paix et la sécurité internationales et que tous les actes de terrorisme sont criminels et injustifiables, quels que soient leur mobile, le lieu et le moment où ils sont commis et quels qu’en soient les auteurs.

Les membres du Conseil réitèrent leur volonté de lutter contre toutes les formes de terrorisme, conformément à la mission qui lui a été confiée en vertu de la Charte des Nations Unies.

Les membres du Conseil rappellent aux États qu’ils doivent faire en sorte que les mesures prises pour lutter contre le terrorisme soient conformes à leurs obligations découlant du droit international, notamment du droit international des droits de l’homme, du droit des réfugiés et du droit international humanitaire.

Les membres du Conseil soulignent qu’ils sont prêts à prendre des mesures à l’encontre de ceux dont le comportement menace la paix, la stabilité ou la sécurité de la Somalie.  Ils réaffirment leur détermination à soutenir le processus de paix et de réconciliation en Somalie, y compris par le déploiement imminent d’une nouvelle mission politique spéciale des Nations Unies.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.