Le Secrétaire général donnera le coup d’envoi de la manifestation de haut niveau sur la sécurité humaine, le 8 mai

19 avril 2013
Note No. 6389

Le Secrétaire général donnera le coup d’envoi de la manifestation de haut niveau sur la sécurité humaine, le 8 mai

19/04/2013
Communiqué de presse
Note No. 6389
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DONNERA LE COUP D’ENVOI DE LA MANIFESTATION DE HAUT NIVEAU

SUR LA SÉCURITÉ HUMAINE, LE 8 MAI

Les dirigeants examineront les moyens d’assurer la sécurité humaine

et de mobiliser l’appui nécessaire dans le système des Nations Unies et au-delà .

(Adapté de l’anglais)

Dans un monde de plus en plus interconnecté où les menaces peuvent s’étendre rapidement dans un pays et au-delà de ses frontières, le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, donnera le 8 mai, le coup d’envoi d’une manifestation de haut niveau sur la sécurité humaine au Siège des Nations Unies à New York.  L’approche de la sécurité humaine a été développée pour répondre aux défis multiples et complexes d’aujourd’hui -conflits internes, changements climatiques, crise financière et pandémies- qui menacent sérieusement la vie, les moyens de subsistance et la dignité de millions de personnes.  Souvent, ce sont les plus vulnérables qui endurent les pires effets des catastrophes naturelles ou celles causées par l’homme, la pauvreté et les conflits violents.  La perte en capital humain et social peut entraîner une escalade des tensions et l’instabilité.  L’événement spécial du 8 mai, qui réaffirme la résolution A/RES/66/290 de l’Assemblée générale proposant une compréhension commune de la sécurité humaine, sera une occasion importante pour examiner les leçons apprises en vue de traduire l’approche concernant la sécurité humaine en mesures concrètes.

Après le discours d’ouverture du Secrétaire général, M. Ban Ki-moon, Mme Sadako Ogata, ancienne Haut-Commissaire des Nations Unies pour les réfugiés, Présidente de l’Agence japonaise de coopération internationale (AJCI) et Coprésidente de la Commission sur la sécurité humaine (CHS); M. Surin Pitsuwan, ancien Secrétaire général de l’Association des nations de l’Asie du Sud-Est (ASEAN) et actuel Ministre des affaires étrangères de la Thaïlande et membre de la CHS, se pencheront sur les réalisations et les défis qui se posent dans la mise en œuvre de la sécurité humaine, 10 ans après la publication du rapport de la Commission intitulé « La sécurité humaine maintenant » (Human Security Now).

Mme Sonia Picado, Présidente du Conseil consultatif pour la sécurité humaine (ABHS), présentera le travail du Conseil d’administration, dont les experts internationaux guident les activités du Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour la sécurité humaine, et parlera de ses espoirs pour stimuler une initiative mondiale sur la sécurité humaine.

Un bref documentaire sur la sécurité humaine et le travail du Fonds, qui a financé plus de 200 projets dans 85 pays depuis 1999, sera projeté.  Il sera précédé d’une table ronde à laquelle participeront les représentants des États Membres et des responsables des institutions des Nations Unies.  Les participants analyseront l’ensemble des enseignements tirés de la mise en œuvre de l’approche, y compris dans l’amélioration de la coordination de la sécurité humaine dans le système des Nations Unies.  M. Jan Eliasson, Vice-Secrétaire général des Nations Unies, clôturera la manifestation de haut niveau.

L’événement se déroulera en présence des membres du Conseil consultatif pour la sécurité, des représentants des États Membres de l’ONU, des responsables des institutions, fonds et programmes des Nations Unies, ainsi que des représentants des milieux universitaires, des organisations non gouvernementales et de la société civile qui ont un intérêt particulier pour la sécurité humaine et les questions connexes.

Fonds d’affectation spéciale des Nations Unies pour la sécurité humaine

Le Fonds a été créé au sein du Secrétariat de l’ONU en 1999 dans le but de traduire l’approche de la sécurité humaine par des actions pratiques.  Il soutient des projets menés par des organismes des Nations Unies qui démontrent la valeur ajoutée de l’approche des situations d’insécurité.  Administré par le Groupe Sécurité humaine, le Fonds a financé plus de 200 projets qui ont contribué à améliorer de manière concrète et durable la situation des personnes et des communautés vulnérables dont la survie, la subsistance et la dignité étaient menacées.  Le Fonds a publié récemment un rapport intitulé « La sécurité humaine: Les leçons du terrain » (Human security: Lessons from the Field), qui donne les détails sur la valeur ajoutée de la mise en œuvre d’un cadre de sécurité humaine pour répondre à des questions telles que la paix, les changements climatiques, les migrations, la pauvreté, la violence urbaine et la santé.

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Mme Mehrnaz Mostafavi, du Groupe Sécurité humaine, par courriel: mostafavi@un.org ou par téléphone au: 1 (917) 367 2239.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.