L’ONU place la Journée de commémoration dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste sous le signe du « courage de la compassion » pour honorer ceux ont sauvé des vies

18 janvier 2013
Note No. 6377

L’ONU place la Journée de commémoration dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste sous le signe du « courage de la compassion » pour honorer ceux ont sauvé des vies

18/01/2013
Communiqué de presse
Note No. 6377
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Note aux correspondants

L’ONU PLACE LA JOURNÉE DE COMMÉMORATION DÉDIÉE À LA MÉMOIRE DES VICTIMES DE L’HOLOCAUSTE

SOUS LE SIGNE DU « COURAGE DE LA COMPASSION » POUR HONORER CEUX ONT SAUVÉ DES VIES

(Adapté de l’anglais)

À l’occasion de la Journée internationale de commémoration dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, le 27 janvier, l’ONU organise cette année des manifestations dans le monde entier pour rendre hommage au courage et à la compassion de tous ceux qui ont sauvé la vie des Juifs et d’autres pendant l’Holocauste.  Cette année, le thème de la Journée internationale est « Le courage de la compassion ».

À la cérémonie du 25 janvier, à 11 heures, dans la salle de l’Assemblée générale seront relatées les histoires héroïques de Varian Fry, journaliste américain qui a aidé des milliers de personnes à partir de Vichy; de Lorenzo Perrone, qui a sauvé la vie de son compatriote, l’écrivain italien Primo Levi, détenu à Auschwitz; d’Irena Sendler, assistante sociale polonaise qui a travaillé pour « Zegota » une organisation clandestine faisant s’échapper des enfants juifs du ghetto de Varsovie pour les cacher ailleurs; et des Veselis, une famille musulmane d’Albanie qui a sauvé les Mandils, une famille juive, en la cachant dans leur propre maison.

La cérémonie du 25 janvier durera deux heures, et outre les discours du Secrétaire général de l’ONU et du Représentant permanent d’Israël, entre autres, le chanteur d’opéra Chaim David Berson du « The Jewish Center » de New York » récitera les prières du mémorial alors que « The Motyl Chamber Ensemble » chantera trois morceaux de musique qui comme à son habitude, sont composés par des musiciens qui ont été contraints à l’exil ou qui ont péri pendant l’Holocauste.

Les activités de commémoration en mémoire des victimes du régime nazi dureront en tout, une semaine.  Elles commencent par un vernissage ce 18 janvier même de deux expositions « Le monde savait… » et « Quiconque a sauvé ne fut-ce qu’une vie… » qui resteront à l’affiche au Siège de l’ONU à New York jusqu’au 18 février 2013.

Le 23 janvier, « Les sauveurs », un film documentaire du lauréat de l’« Emmy Award », Michael King, sera projeté dans la salle du Conseil économique et social (ECOSOC), au cours d’une manifestation parrainée par la Mission des États-Unis et la « Sousa Mendez Foundation ».

Le jeudi 24 janvier, le Département de l’information organisera, dans la salle de conférence 6 du Siège de l’ONU à New York, une réunion d’information pour toutes les ONG accréditées auprès des Nations Unies sur les Juifs danois qui ont été sauvés pendant l’Holocauste.

Ailleurs dans le monde, pas moins de 30 Centres d’information des Nations Unies ont prévu quelque 70 manifestations.  Le Programme des Nations Unies pour l’Holocauste leur a fourni un kit pédagogique composé, en partenariat avec la « Jewish Foundation for the Righteous ».

Pour leur accréditation aux différentes manifestations, les médias peuvent contacter le 212-963-6937, malu@un.org ou visiter le site www.un.org/en/accreditation.

Le calendrier des manifestations est présenté sur le site   http://www.un.org/french/holocaustremembrance/ sur lequel on peut aussi s’inscrire à la cérémonie de l’Assemblée générale.  Attention, une carte d’identité munie d’une photo sera exigée à l’entrée des Visiteurs, située entre la 46e Rue et la 1e Avenue. 

« L’Holocauste et les Nations Unies » est un Programme qui a été créé par la résolution 60/7 de l’Assemblée générale avec pour objectif de mobiliser la société civile et de contribuer ainsi à la prévention d’autres actes de génocide.  Pour plus d’information, veuillez contacter Kimberly Mann au mann@un.org.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.