Conférence de presse du Secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI)

28 octobre 2013
Conférence de presse

Conférence de presse du Secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI)

28/10/2013
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ORGANISATION DE LA COOPÉRATION ISLAMIQUE (OCI)

Le Secrétaire général de l’Organisation de la coopération islamique (OCI), M. Ekmeleddin İhsanoğlu, s’est félicité, cet après-midi devant la presse, de la séance organisée dans la matinée par le Conseil de sécurité dont les membres ont plaidé pour un renforcement de la coopération ONU-OCI.

Au cours de cette réunion inédite du Conseil de sécurité, a été adoptée une déclaration présidentielle consacrant les efforts déployés par les deux organisations depuis 9 ans, a expliqué M. İhsanoğlu, lors d’une conférence de presse au Siège de l’ONU, à New York.

« En adoptant cette déclaration présidentielle, le Conseil de sécurité a reconnu et encouragé la contribution active de l’OCI dans la mission de l’ONU à œuvrer en faveur du maintien de la paix et de la sécurité internationales, ainsi que de la consolidation de la paix », a-t-il affirmé.

Les membres du Conseil de sécurité ont également salué le fait que l’OCI et l’ONU partagent l’objectif commun de promouvoir la facilitation de la sortie de crise israélo-palestinienne et une solution politique du conflit en Syrie, a ajouté M. İhsanoğlu.

Il a indiqué que le Conseil de sécurité avait pris acte du fait que les représentants des deux organisations avaient exprimé l’intention de renforcer la coopération dans les domaines d’intérêt commun, notamment la prévention des conflits et la médiation, les droits de l’homme, l’assistance humanitaire et les questions liées aux réfugiés, le dialogue interculturel et la lutte contre le terrorisme.

M. İhsanoğlu a insisté sur le fait que le Conseil de sécurité a demandé au Secrétaire général de l’ONU d’inclure dans son prochain rapport biannuel au Conseil de sécurité et à l’Assemblée générale sur la coopération entre l’ONU et les organisations régionales et autres ses recommandations sur les moyens de renforcer la coopération avec l’OCI.

« Je suis particulièrement encouragé par cette coopération qui renforce la synergie de notre partenariat face aux différents problèmes auxquels nous devons apporter des réponses », a-t-il déclaré.

Répondant aux questions des journalistes sur les problèmes qui touchent le monde musulman, le Secrétaire général de l’OCI a réaffirmé la Déclaration finale du Sommet de la Mecque en 2005, laquelle soulignait l’unité des musulmans. 

Invoquant également le Programme d’action décennal adopté lors du Sommet de la Mecque, et lequel prévoit une action commune en vue de promouvoir notamment la modération et la tolérance, M. İhsanoğlu a néanmoins admis que la problématique de la violence promue par des groupes radicaux au nom de l’islam était une réalité.

Il s’est insurgé contre cet état de fait, estimant que ces groupes n’étaient pas habilités à agir au nom de l’islam.  Il a appelé la communauté internationale à mettre tout en œuvre pour combattre la radicalisation.

« La réussite de cette mission passe par une volonté politique, ainsi que l’engagement des institutions et de la société civile », a-t-il déclaré.

S’agissant de la discrimination dont est victime la communauté musulmane rohingya au Myanmar, le Secrétaire général de l’OCI a précisé que son organisation, qui a été la première à révéler cette situation, suivait de près le sujet.  Il a également fait savoir que dans les prochaines semaines une mission de l’OCI composée de ministres se rendrait dans la capitale du pays pour en discuter avec les autorités et tenter de trouver une solution.

À propos des attaques visant les musulmans au Sri Lanka, il a exprimé les vives préoccupations de l’OCI, en indiquant que des contacts avaient été pris avec les autorités de Colombo en vue de trouver une solution à cette crise.

M. İhsanoğlu est le neuvième Secrétaire général de l’OCI.  Son mandat, qui a débuté en janvier 2005, doit prendre fin en décembre prochain.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.