Conférence de presse pour la présentation des nouvelles statistiques sur les migrations internationales: on compte 232 millions de migrants dans le monde en 2013

11 septembre 2013
Conférence de presse

Conférence de presse pour la présentation des nouvelles statistiques sur les migrations internationales: on compte 232 millions de migrants dans le monde en 2013

11/9/2013
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE POUR LA PRÉSENTATION DES NOUVELLES STATISTIQUES SUR LES MIGRATIONS INTERNATIONALES:

ON COMPTE 232 MILLIONS DE MIGRANTS DANS LE MONDE EN 2013


« En 2013, le nombre de migrants internationaux a atteint un chiffre record de 232 millions de personnes (3,2% de la population mondiale) contre 175 millions en 2000 », a déclaré ce matin M. John Wilmoth, Directeur de la Division de la population du Département des affaires économiques et sociales (DAES), au Siège des Nations Unies, à New York, au cours d’une conférence de presse de présentation des nouvelles statistiques en matière de migrations internationales.  Si les États-Unis accueillent à eux seuls 20% des migrants du monde, soit 46 millions de personnes, le continent européen reste la destination la plus populaire avec 72 millions de migrants internationaux.  M. Wilmoth a précisé que ces chiffres prenaient aussi en compte 15,7 millions de réfugiés.  


Avec à ses côtés M. Bela Hovy, Chef de la Section des migrations de la Division de la population du DAES, M. Wilmoth a présenté les grandes tendances de ces migrations dont les statistiques sont disponibles pays par pays sur le site www.unmigration.org.  Il a précisé que le débat de haut niveau sur les migrations internationales prévu les 3 et 4 octobre 2013 sera l’occasion pour les États Membres de discuter des moyens qui permettraient de « maximiser les effets positifs des migrations, d’en réduire les effets négatifs et d’améliorer les conditions de vie des migrants ».


S’agissant des grandes tendances mises en évidence par les nouvelles statistiques, les deux responsables de la Division de la population du DAES ont indiqué que 136 millions de migrants internationaux résidaient dans l’hémisphère nord de la planète et 96 millions dans sa partie sud.  82,3 millions de ces migrants ont migré d’un pays du Sud vers un autre pays du Sud, tandis que 81,9 millions d’entre eux migraient d’un pays du Sud vers un pays du Nord.


Si les femmes représentent près de la moitié des migrants, leur proportion est plus importante dans le Nord (53%) que dans le Sud où les circonstances et les conditions de vie leur sont plus défavorables.  En ce qui concerne les enfants, M. Wilmoth a indiqué que les enfants (personnes mineures âgées de moins de 18 ans) ne représentaient que 15% des migrants internationaux, alors qu’ils représentent 35% de la population mondiale.


Pour ce qui est des grandes tendances régionales, il a été indiqué que les migrants d’origine asiatique représentaient la plus grande diaspora vivant hors de sa région, avec 19 millions d’entre eux résidant en Europe, 16 millions en Amérique du Nord et 3 millions en Océanie. 


Passant aux statistiques pays par pays, il a noté que les États-Unis accueillaient à eux seuls 20% du total des migrants internationaux du monde avec 46 millions de migrants, dont 13 millions sont originaires du Mexique.  Au deuxième rang arrivent la Fédération de Russie, avec 11 millions de migrants, suivie de l’Allemagne avec 10 millions de migrants, et de l’Arabie saoudite avec 9 millions de migrants.


Si l’Allemagne, le Royaume-Uni (7,8 millions de migrants), la France (7,5 millions) et l’Espagne (6,5 millions) sont les pays européens accueillant le plus grand nombre de migrants, MM. Wilmoth et Hovy ont souligné que les populations du Luxembourg et de la Suisse avaient les taux les plus élevés de migrants par rapport à la composante d’origine nationale.  En effet, les migrants représentent respectivement 43% et 29% de la population du Luxembourg et de la Suisse.  Le tableau des statistiques pays par pays mis à la disposition des médias montre aussi que les migrants représentent 74% de la population du Qatar et près de 84% de la population des Émirats arabes unis.


Tout en notant que ces chiffres globaux comprennent les masses de réfugiés disséminées à travers le monde, soit 15,7 millions de personnes en 2013, M. Wilmoth a tenu à préciser que les informations concernant le nombre de personnes réfugiées étaient obtenues une fois par an auprès du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR), et qu’il fallait s’en remettre au HCR pour avoir des précisions sur les fluctuations observées au cours de l’année.  Répondant à une question sur la situation en Syrie, M. Wilmoth a indiqué que 2 millions de réfugiés syriens vivaient actuellement dans des pays voisins, dont un tiers au Liban.


Pour obtenir plus d’informations sur les chiffres et les tendances de la migration internationale, veuillez contacter M. Wynne Boelt à l’adresse de courriel boelt@un.org; et Mme Melanie Prud’homme par courriel prudhomme@un.org.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.