Conférence de presse sur l’Initiative « My World », l’enquête mondiale conduite par les Nations Unies, auprès du grand public, pour un monde meilleur

12 mars 2013
Conférence de presse

Conférence de presse sur l’Initiative « My World », l’enquête mondiale conduite par les Nations Unies, auprès du grand public, pour un monde meilleur

12/3/2013
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE SUR L’INITIATIVE « MY WORLD », L’ENQUÊTE MONDIALE CONDUITE

PAR LES NATIONS UNIES, AUPRÈS DU GRAND PUBLIC, POUR UN MONDE MEILLEUR

Des responsables de l’ONU ont présenté à la presse, cet après-midi, une « enquête mondiale des Nations Unies pour un monde meilleur », intitulée « MY World »* (« MON Monde »), invitant, à partir d’aujourd’hui, les citoyens du monde à s’impliquer dans l’élaboration du futur ordre du jour mondial du développement.

« Il manquait quelque chose de vraiment important dans la façon dont nous, à l’ONU et à l’échelle mondiale, délibérions et prenions des décisions sur les questions globales au cours de la dernière décennie et ce quelque chose, c’est vous, les habitants du monde, où que vous soyez à travers la planète », a déclaré le Sous-Secrétaire général et Directeur du Bureau des politiques de développement du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD), M. Olav Kjørven,

« Les décisions sur les enjeux mondiaux sont essentiellement prises derrière des portes closes, les possibilités de participation des citoyens étant très limitées, ce qui est heureusement en train de changer », a ajouté M. Kjørven, qui était l’invité du Point de presse du Porte-parole du Secrétaire général, aujourd’hui au Siège de l’Organisation, à New York, aux côtés de la Directrice du Programme croissance, pauvreté et inégalités de l’Institut de développement d’outre-mer, Mme Claire Melamed, et de la Directrice de la Campagne Objectifs du Millénaire des Nations Unies, Mme Corinne Woods.

L’initiative « MY World », ont-ils souligné, offre aux habitants de la planète un moyen extraordinaire d’exprimer leur opinion sur les priorités que les dirigeants du monde devraient inclure dans le prochain cadre mondial de développement.

Dans un message vidéo** enregistré spécialement pour « MY World », le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, encourage le public: « Votez et dites-nous quelles sont les questions les plus importantes pour vous et votre famille.  Faites changer les choses.  Créez du changement! »

L’enquête « MY World » a été développée par le PNUD, la Campagne du Millénaire des Nations Unies, l’organisme « Overseas Development Institute » (ODI), et la Fondation World Wide Web, en collaboration avec IPSOS MORI.

Les Nations Unies restent ainsi dans la trajectoire de l’élan créé par les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), qui ont déjà permis d’améliorer la vie de millions de personnes à travers le monde.

L’actrice américaine, Mia Farrow, la footballeuse brésilienne, Marta Vieira da Silva, le marathonien kényan, Paul Tergat et l’acteur et producteur indien, Aamir Khan, sont au nombre des célébrités qui font fonction d’ambassadeurs en vue d’encourager le public à participer à l’enquête « MY World ».

Pour surmonter les défis persistants auxquels la planète et les populations seront confrontées après la date butoir de 2015, l’Organisation collabore avec les gouvernements, les groupes de la société civile, les milieux universitaires et le secteur privé afin de décider des priorités du prochain calendrier mondial du développement.  Afin de promouvoir un processus de développement ouvert et inclusif, les Nations Unies et leurs partenaires ont également organisé près de 100 consultations nationales et thématiques à travers le monde. 

Les citoyens continuent d’exprimer leurs idées et leurs points de vue au travers de consultations mondiales menées sur le site Internet « Le monde que nous voulons 2015 ».

Chacun peut soumettre son vote en ligne, par téléphone mobile dans certains pays, ou encore en envoyant un bulletin. 

Les résultats de cette conversation planétaire sur le futur calendrier mondial de développement seront remis au Secrétaire général et aux dirigeants du monde, y compris les membres du Groupe de travail de haut niveau sur le programme de développement pour 2015 et au-delà, qui participeront à la prochaine séance d’ouverture de l’Assemblée générale, au Groupe de travail ouvert sur les objectifs du développement durable et à d’autres entités impliquées dans le processus.

Pendant la période de lancement, des milliers de personnes ont déjà voté dans 189 pays pour se prononcer sur les questions qui apporteront les plus grands changements dans leur vie.

Les résultats préliminaires montrent que dans tous les pays, et pour tous les groupes, c’est l’éducation qui paraît avoir le plus d’importance en ce qui concerne l’amélioration de la vie des gens.  Disposer d’un gouvernement honnête et réactif, de la santé, de l’eau, de l’assainissement et de la sécurité alimentaire est aussi considéré comme une grande priorité. 

Pour ceux qui vivent dans des pays moins avancés, l’une des principales priorités semble être de meilleures opportunités d’emploi.

« Avec ces données, nous disposons d’une source incroyablement riche d’informations sur ce que les gens veulent », a expliqué Mme Melamed.  « Nous sommes en mesure de définir ce que les hommes veulent, ce que les femmes veulent, ou ce que les gens de différents âges veulent.  Nous pouvons voir en particulier ce que pensent certains parmi les plus pauvres et parmi les plus riches, et les comparer. »

* http://www.myworld2015.org/?lang=fr.

** https://www.box.com/s/v9qubkssfw25vewuarl2/1/732365136

*** http://www.worldwewant2015.org/fr.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.