Douzième Conférence conjointe des Nations Unies et de la République de Corée pour répondre aux défis de la non-prolifération

13 novembre 2013
CD/3464

Douzième Conférence conjointe des Nations Unies et de la République de Corée pour répondre aux défis de la non-prolifération

13/11/2013
Communiqué de presse
CD/3464
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DOUZIÈME CONFÉRENCE CONJOINTE DES NATIONS UNIES ET DE LA RÉPUBLIQUE DE CORÉE

POUR RÉPONDRE AUX DÉFIS DE LA NON-PROLIFÉRATION


(Adapté de l’anglais)


NEW YORK, 13 novembre (Bureau des affaires de désarmement) -- La douzième Conférence conjointe des Nations Unies et de la République de Corée sur les questions de désarmement et de non-prolifération se tiendra sur l’île de Jeju, en République de Corée, les 14 et 15 novembre 2013.


Cet événement annuel est organisé conjointement par le Bureau des affaires de désarmement des Nations Unies, le Centre régional pour la paix et le désarmement en Asie et dans le Pacifique et le Gouvernement de la République de Corée.


La Haut-Représentante pour les affaires de désarmement, Mme Angela Kane, et le Ministre adjoint des affaires multilatérales et mondiales de la République de Corée, M. Dong-Ik Shin, s’exprimeront à l’ouverture de cet évènement, qui rassemblera plus de 40 représentants de gouvernements, d’organisations internationales, d’instituts d’études politiques et d’universités.


Consacrée cette année aux « régimes de non-prolifération au XXIe  siècle: les défis et les voies à suivre », la Conférence abordera un éventail de questions liées à la non-prolifération, en mettant en particulier l’accent sur la résolution 1540 (2004) du Conseil de sécurité des Nations Unies.  À l’approche de son dixième anniversaire, ce texte demande à tous les États Membres de s’abstenir d’apporter une aide aux acteurs non étatiques qui tentent de mettre au point, d’acquérir, de fabriquer, de posséder, de transporter, de transférer ou d’utiliser des armes nucléaires, biologiques et chimiques ou leurs vecteurs. 


Au cours de la Conférence, les participants se pencheront sur les questions liées à la mise en œuvre de la résolution, aux moyens de la renforcer et son universalisation, ainsi que sur l’avenir de ce texte central dans la lutte contre le terrorisme.  D’autres initiatives destinées à renforcer la lutte internationale contre la non-prolifération seront également abordées, à l’instar des régimes de sanctions du Conseil de sécurité, des systèmes de garanties de l’AIEA, du Sommet surla sécurité nucléaire, qui se tiendra en 2014 ou de la création d’une zone exempte d’armes nucléaires au Moyen-Orient.


Organisée par la République de Corée depuis 2002, cette Conférence est devenue un forum incontournable dans la région, caractérisé par des échanges de vues francs et constructifs entre représentants de gouvernement, experts, chercheurs indépendants et représentants de la société civile, sur les défis et les solutions en matière de désarmement nucléaire et de non-prolifération en général, et dans la région Asie-Pacifique en particulier.


La Conférence est financée par des contributions volontaires versées au Bureau des Nations Unies pour les affaires de désarmement et par le Gouvernement de la République de Corée, pays hôte de cet événement.


Pour plus d’informations, veuillez contacter Mme Sharon Riggle, Directeur du Centre régional des Nations Unies pour la paix et le désarmement en Asie et dans le Pacifique, au tél.: +977 1 501 0257, fax: +977 1 501 0223, e-mail: info@unrcpd.org.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.