Sept politiques de désarmement sélectionnées pour le prix « Future Policy 2013 »

7 octobre 2013
CD/3458

Sept politiques de désarmement sélectionnées pour le prix « Future Policy 2013 »

7/10/2013
Communiqué de presse
CD/3458
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

SEPT POLITIQUES DE DÉSARMEMENT SÉLECTIONNÉES POUR LE PRIX « FUTURE POLICY 2013 »


(Adapté de l’anglais)


HAMBOURG/GENÈVE/NEW YORK, 7 octobre (Bureau des affaires du désarmement) - Sept politiques de désarmement issues de cinq continents ont été sélectionnées pour recevoir le prix « Future Policy 2013 ».


Organisé par le World Future Council, en partenariat avec le Bureau des Nations Unies pour les affaires de désarmement (UNODA) et l’Union interparlementaire (UIP), le prix de cette année vise à récompenser les politiques de désarmement qui contribuent à la réalisation de la paix, le développement durable et la sécurité.  Le prix « Future Policy » est unique en ce qu’il récompense les politiques plutôt que les individus au niveau international. 


En favorisant l’échange des meilleures pratiques, le prix « Future Policy » présente une gamme d’approches politiques innovantes de nature à faire progresser le désarmement et récompenser les politiques qui créent de meilleures conditions de vie pour les générations actuelles et futures.


En réponse à son appel à candidatures dans le monde entier, le World Future Council a reçu 25 politiques de 15 pays et six régions.  Après des recherches approfondies, un jury d’experts a retenu les sept stratégies suivantes: le Programme National de remise volontaire des armes à feu en 2006 pour l’Argentine; la loi sur les mines antipersonnel de 1995 et la loi régissant les activités économiques et individuelles avec des armes en 2006 pour la Belgique; l’abolition de l’armée suivant l’article 12 de la Constitution de 1949 du Costa Rica; la loi sur le statut des armes nucléaires de 2000 pour la Mongolie; l’accord entre le Gouvernement du Mozambique et le Gouvernement de l’Afrique du Sud en matière de coopération et d’assistance mutuelle dans le domaine de la lutte contre la criminalité en 1995 pour l’Afrique du Sud et le Mozambique; zone dénucléarisée, désarmement et loi sur le contrôle des armes de 1987 pour la Nouvelle-Zélande, et le Traité d’interdiction des armes nucléaires en Amérique latine et dans les Caraïbes, Traité de Tlatelolco de 1967 pour l’Amérique latine et les Caraïbes.


Les questions de désarmement ont régulièrement figuré en bonne place à la une des journaux en 2013, notamment la menace permanente que représentent les armes nucléaires et chimiques ainsi que l’adoption historique du Traité sur le commerce mondial des armes par les États Membres des Nations Unies.  Les armes de destruction massive continuent de constituer une menace pour la vie sur Terre alors que le trafic des armes légères et de petit calibre attise les tensions, compromet la paix, et incite à la violence armée.  Les politiques ci-dessus reflètent une répartition géopolitique des approches visant à s’attaquer à ces problèmes à la fois aux niveaux national et régional.


Les gagnants seront annoncés lors d’une conférence de presse le 23 octobre 2013 au Siège des Nations Unies à New York.  Elle sera diffusée en direct à 11 h 30 sur le site Webtv.un.org.


Le prix sera remis lors d’une cérémonie dans la soirée du 23 octobre, marquant le début de la Semaine du désarmement de l’ONU du 24 au 30 octobre 2013.


Pour plus de renseignements, veuillez contacter Anne Reis de World Future Council au téléphone +49 40 30-70-914-16 ou par courriel à l’adresse anne.reis@worldfuturecouncil.org; Ewen Buchanan de l’UNODA au téléphone +1 212 963-3022 ou par courriel à l’adresse buchanane@un.org; Jemini Pandya de l’IPU au téléphone +41 22-919-4158 ou par courriel à l’adresse jep@ipu.org


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.