La Commission de consolidation de la paix adopte les conclusions du deuxième examen de ses engagements réciproques avec le Libéria

20 mars 2013
CCP/93

La Commission de consolidation de la paix adopte les conclusions du deuxième examen de ses engagements réciproques avec le Libéria

20/03/2013
Assemblée générale
CCP/93
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Commission de consolidation de la paix                    

Formation Libéria

1ere séance - matin

LA COMMISSION DE CONSOLIDATION DE LA PAIX ADOPTE LES CONCLUSIONS DUDEUXIÈME

EXAMEN DE SES ENGAGEMENTS RÉCIPROQUES AVEC LE LIBÉRIA

La Commission de consolidation de la paix a adopté, ce matin, le projet de document final portant sur le deuxième examen de la mise en œuvre de la déclaration d’engagements réciproques aux fins de la consolidation de la paix au Libéria*.

La formation Libéria de la Commission de consolidation de la paix (CCP) s’est ensuite réunie en séance informelle pour entendre un exposé du Ministre des affaires intérieures du Libéria, M. Blamoh Nelson, qui intervenait en vidéoconférence depuis Monrovia, où siège la Mission des Nations Unies au Libéria (MINUL).

La déclaration d’engagements réciproques aux fins de la consolidation de la paix au Libéria avait été adoptée, le 16 novembre 2010, par le Gouvernement libérien et par la formation Libéria de la Commission.  Les priorités suivantes avaient été arrêtées: raffermissement de l’état de droit, appui à la réforme de l’appareil de sécurité et promotion de la réconciliation nationale.

Le 28 septembre 2012, le Gouvernement libérien avait présenté à la formation Libéria de la CCP un rapport sur les efforts qu’il déployait dans le domaine de la consolidation de la paix.

À partir du rapport d’étape du Gouvernement libérien, d’éléments d’information apportés par les membres de la formation Libéria, des rapports issus des missions de la Commission et d’études sur la question, un deuxième rapport a été établi pour analyser les résultats obtenus dans les trois domaines d’action prioritaires.

La Commission de consolidation de la paix estime que c’est au Gouvernement et au peuple libériens qu’il appartient au premier chef d’œuvrer en faveur de la consolidation de la paix et du développement.

Les engagements de chaque partie, tels qu’ils ont été revus, sont exposés dans le document final, de même que les résultats escomptés qui serviront de critères pour le troisième examen de l’application de la déclaration devant avoir lieu en décembre 2013.

Un examen conjoint de l’application de la déclaration d’engagements réciproques a, en effet, lieu tous les neuf mois à compter de la date de son adoption, le premier examen ayant été fait en 2011.

La prochaine réunion de la Commission de consolidation de la paix sera annoncée dans le Journal des Nations Unies.

*PBC/7/LBR/L.1

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.