M. Stephan Tafrov, de la Bulgarie, élu Président de la Troisième Commission

2 octobre 2013
BIO/4539*-AG/SHC/4064

M. Stephan Tafrov, de la Bulgarie, élu Président de la Troisième Commission

2/10/2013
Assemblée générale
BIO/4539*
AG/SHC/4064
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique


M. STEPHAN TAFROV, DE LA BULGARIE, ÉLU PRÉSIDENT DE LA TROISIÈME COMMISSION


Le Représentant permanent de la Bulgarie auprès des Nations Unies, M. Stephan Tafrov, a été élu, ce 1er octobre, Président de la Troisième Commission, chargée des questions sociales, humanitaires et culturelles.  (Voir communiqué de presse AG/11432)


M. Tafrov est Représentant permanent de la Bulgarie auprès des Nations Unies à New York depuis le 31 janvier 2012.


M. Tafrov a déjà représenté la Bulgarie auprès des Nations Unies de 2001 à 2006, notamment pendant que son pays était membre du Conseil de sécurité, en 2002 et 2003.  Il a présidé le Conseil de sécurité en septembre 2002 et en décembre 2003.  De 1997 à 2001, il fut Ambassadeur de la Bulgarie en France et représentant permanent de la Bulgarie auprès de l’UNESCO.


De 1991 à 1997, M. Tafrov a occupé différents postes diplomatiques, avec deux mandats séparés en tant que vice-ministre des affaires étrangères de la Bulgarie, et en tant qu’ambassadeur en Italie et à Malte (1992-1995), puis au Royaume-Uni et en Irlande (1995-1997).


D’août 1990 à octobre 1991, M. Tafrov a été conseiller des affaires étrangères du premier président démocratiquement élu de Bulgarie, M. Zheluy Zhelev, lors d’une période clef dans la politique étrangère de la Bulgarie, où furent définis les valeurs et les objectifs européens.  M. Tafrov a également dirigé le Département des relations extérieures de l’Union des forces démocratiques.  Il a cofondé le quotidien « Democratzia ».  Dans les années 80, il a rejoint les groupes civiques, des droits de l’homme et environnementaux émergents en Bulgarie.


L’Ambassadeur Tafrov est titulaire d’une maîtrise de journalisme et de communication de l’Université Kliment Ohridski de Sofia.  Avant de devenir diplomate, il a fait une carrière distinguée de journaliste et de critique littéraire, se spécialisant dans la littérature française et italienne.  Il a traduit du français et de l’italien au bulgare des œuvres de François Mauriac, André Gide, Jean-Paul Sartre, Claude Simon et Umberto Eco.


Au terme de sa mission en France en 2001, le Président de la France l’avait fait Commandeur de la légion d’honneur.  M. Tafrov parle couramment le français, l’anglais, l’italien, le russe, l’espagnol et le polonais.   


*     Ce communiqué remplace celui du 6 juin 2012 publié sous la cote BIO/4370.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.