Le Comité spécial des opérations de maintien de la paix adopte à l’unanimité le rapport de sa session de fond de 2013 après de longues négociations

6 septembre 2013
AG/PK/216

Le Comité spécial des opérations de maintien de la paix adopte à l’unanimité le rapport de sa session de fond de 2013 après de longues négociations

6/9/2013
Assemblée générale
AG/PK/216
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Comité spécial des opérations                              

de maintien de la paix                                     

Session de fond de 2013                                    

233e séance – matin


LE COMITÉ SPÉCIAL DES OPÉRATIONS DE MAINTIEN DE LA PAIX ADOPTE À L’UNANIMITÉ

LE RAPPORT DE SA SESSION DE FOND DE 2013 APRÈS DE LONGUES NÉGOCIATIONS


Un groupe des « amis du Président » est créé

afin de faciliter les futures consultations informelles au sein du Comité


Le Comité spécial des opérations de maintien de la paix ou « Comité des 34 » a adopté ce matin le rapport de sa session de fond de 2013 après une interruption de sa séance de travail et de longues et difficiles négociations entre les délégations.


Pour rappel, le 15 mars dernier, le Comité des 34 avait décidé d’ajourner la conclusion de sa session de fond de 2013 du fait de l’absence de consensus entre les délégations au sujet du projet de rapport de ses travaux.  La date du 28 mars avait été arrêtée pour la conclusion de cette session de fond du Comité, entamée le 19 février 2013.  Mais le 28 mars, aucune réunion officielle du Comité des 34 n’avait eu lieu et les consultations officieuses avaient suivi leur cours.


Le rapport* présenté ce matin par M. Mohamed Sarwat Selim (Égypte), rapporteur du Comité des 34, a été adopté tel qu’oralement amendé afin de refléter les procédures et décision de la réunion de ce matin.  Il sera ensuite soumis à la Commission des questions politiques spéciales et de la décolonisation (Quatrième Commission) la semaine prochaine, avant que cette dernière ne transmette un projet de résolution en relation avec ce rapport à l’Assemblée générale avant la clôture de la soixante-septième session de l’Assemblée, qui prend fin avant l’ouverture, le 17 septembre, de la soixante-huitième session.


Avant l’adoption du rapport, et afin que les futurs rapports du Comité des 34 soient adoptés dans les délais impartis, c’est-à-dire à la fin de sa session de fond au mois de mars, la Présidente du Comité spécial, Mme Joy Ogwu (Nigéria), a proposé la création d’un groupe intersessions des « amis du Président », qui serait chargé d’examiner les méthodes de travail du Comité des 34.


Ce groupe à composition non limitée devrait respecter la représentativité géographique des membres du Comité spécial.  Le groupe des « amis du Président » aura, entre autres, pour mandat de faciliter les consultations et discussions officieuses entre les membres du Comité spécial des opérations de maintien de la paix.


Avant que cette proposition de décision ne soit entérinée, des amendements oraux ont été apportés à son libellé par un certain nombre de délégations.  Les représentants de l’Union européenne, de l’Égypte (qui s’exprimait au nom du Mouvement des pays non alignés), des États-Unis, de l’Australie (qui a pris la parole au nom du CANZ), du Brésil, de la Fédération de Russie, de l’Inde, de la Chine, du Japon et de l’Uruguay ont indiqué qu’ils soutenaient cette initiative de la Présidente du Comité des 34.


En fin de séance, Mme Joy Ogwu a salué l’esprit d’ouverture et de consensus qui a animé les négociations et a invité les membres du Comité des 34 à œuvrer ensemble afin de garantir le succès de la session de fond de 2014.


Le Comité spécial des opérations de maintien de la paix a été établi en 1965 par la résolution 2006 (XIX) de l’Assemblée générale pour entreprendre une étude sur la question des opérations de maintien de la paix.  Le Comité spécial compte 147 États Membres, qui sont pour la plupart des anciens ou actuels pays fournisseurs de personnels aux opérations de maintien de la paix de l’Organisation des Nations Unies. 


*     Document initialement présenté sous la cote A/AC.121/2013/L.3 et dont la version révisée sera plus tard disponible.


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.