L’Assemblée générale nomme M. Vinay Kumar, de l’Inde, membre du Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires

8 mars 2013
AG/11344

L’Assemblée générale nomme M. Vinay Kumar, de l’Inde, membre du Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires

08/03/2013
Assemblée générale
AG/11344
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Assemblée générale                                        

Soixante-septième session                                  

66e séance plénière – matin

L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE NOMME M. VINAY KUMAR, DE L’INDE, MEMBRE DU COMITÉ CONSULTATIF

POUR LES QUESTIONS ADMINISTRATIVES ET BUDGÉTAIRES

Elle prend note du règlement d’une partie des arriérés de la Dominique,

de Sainte-Lucie, des Seychelles et du Soudan dans leur contribution au budget de l’ONU

L’Assemblée générale a tenu, ce matin, une brève séance de travail pour procéder, sur recommandation de sa Cinquième Commission (administrative et budgétaire), à la nomination de M. Vinay Kumar, de l’Inde, comme membre du Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires (CCQAB), pour un mandat qui prend effet aujourd’hui, vendredi 8 mars 2013, et viendra à expiration le 31 décembre 2013.

M. Kumar, dont la nomination avait reçu l’approbation et le soutien du Groupe des États d’Asie et du Pacifique, assurera ainsi la fin du mandat de Mme Namgya Khampa, également de l’Inde, démissionnaire.

Le Comité consultatif pour les questions administratives et budgétaires est un organe subsidiaire de l’Assemblée générale, composé de 16 membres, et chargé d’examiner le projet de budget du Secrétaire général et de donner son avis à l’Assemblée sur toute question administrative ou budgétaire qui lui est soumise.  Le Comité examine aussi les budgets administratifs des institutions spécialisées et les rapports des commissaires aux comptes sur les états financiers de l’ONU et des institutions spécialisées.

En début de séance, le Président a annoncé que quatre États Membres: la Dominique, Sainte-Lucie, les Seychelles et le Soudan, ont effectué les versements nécessaires au titre de leur contribution au budget de l’ONU pour ramener leurs arriérés en deçà du montant calculé selon l’Article 19 de la Charte des Nations Unies.  Aux termes de cet article, « un Membre des Nations Unies en retard dans le paiement de sa contribution aux dépenses de l’Organisation ne peut participer au vote à l’Assemblée générale si le montant de ses arriérés est égal ou supérieur à la contribution due par lui pour les deux années complètes écoulées ».  Ces quatre pays retrouvent ainsi la jouissance de leur droit de vote à l’Assemblée générale.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.