Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 décembre 2012

21 décembre 2012
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 21 décembre 2012

21/12/2012
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 21 DÉCEMBRE 2012

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Eduardo del Buey, Porte-parole adjointdu Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Soudan du Sud

Plus tôt dans la journée, vers 10 heures du matin (heure locale au Soudan du Sud), la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a indiqué que l’un de ses hélicoptères MI-8, avec quatre membres d’équipage à bord, avait été abattu.

Dans des communications avec la Mission, les Forces armées du Soudan du Sud (SPLA) ont déclaré à la Mission qu’elles avaient tiré sur un hélicoptère dans la région de Likuangole, dans l’État de Jonglei.

L’hélicoptère des Nations Unies effectuait un vol de reconnaissance dans la région.  Les premières informations indiquent que l’hélicoptère s’est écrasé au sol avant de prendre feu.

La Mission a immédiatement organisé une opération de recherche et de secours.  Elle a confirmé la mort des quatre membres de l’équipage.

La Mission procède actuellement à une enquête.  Le Département des opérations de maintien de la paix est en contact constant avec la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud et transmettra de nouvelles informations dès que cela sera possible.

Darfour

L’Opération hybride Union africaine-Nations Unies au Darfour (MINUAD) a reçu des informations faisant état de déplacement de civils à la suite de frappes aériennes qui auraient été menées par les Forces armées soudanaises, et d’attaques perpétrées par les groupes armés dans les régions de Shangil Tobaya et Tawila au Nord-Darfour.

La Mission a reçu des informations faisant état de civils fuyant ces régions en raison des frappes aériennes qui auraient eu lieu ces derniers jours, et elle prend actuellement les mesures lui permettant de vérifier davantage ces incidents.

Bien que l’étendue de ces déplacements reste encore à déterminer et que les allégations de frappes aériennes n’ont pas encore été vérifiées, la Mission est néanmoins préoccupée par la sécurité des civils et de la situation humanitaire dans les camps de personnes déplacées.

La Mission appelle toutes les parties concernées à protéger les civils, à garantir un accès sans restriction et une liberté de mouvement dans tout le Darfour.  La Mission signale également que la poursuite des combats pourrait conduire à une situation humanitaire catastrophique pour les civils déplacés dans le nord du Darfour.

Syrie

Le Conseiller spécial du Secrétaire général sur la prévention du génocide, M. Adama Dieng, a mis en garde contre le risque croissant de violence sectaire en Syrie. 

Il s’est dit profondément préoccupé par le fait que des communautés entières risquent de payer le prix des crimes commis par le Gouvernement syrien.  Alors que la situation se détériore davantage en Syrie, il existe un risque croissant que les populations civiles, y compris les minorités alaouites et autres, perçues comme étant associées avec le Gouvernement, et ses diverses forces, fassent l’objet de représailles à grande échelle.

M. Dieng a exhorté toutes les parties au conflit à respecter le droit international humanitaire et les droits de l’homme, qui interdit de cibler les individus ou les groupes en fonction de leur identité religieuse ou ethnique, ainsi que les attaques contre les civils qui ne prennent pas directement part aux hostilités.

Syrie/humanitaire

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a annoncé aujourd’hui qu’il commencera à fournir des aliments prêts à être consommés à 125 000 Palestiniens démunis et à des Syriens déplacés pris au piège dans les combats qui se tiennent autour du camp de Yarmouk, en Syrie.

Ces derniers jours, des réfugiés palestiniens et des milliers de Syriens déplacés, qui avaient trouvé refuge dans le camp, ont fui à cause de la violence.  Beaucoup d’entre eux sont maintenant accueillis par leurs proches, dans des mosquées, dans des abris publics ou dans des écoles.

Le Programme alimentaire mondial a indiqué qu’il fournirait environ 12 kilogrammes de nourriture par semaine à chaque famille.  Cette opération d’urgence exigera un montant supplémentaire de 1,5 million de dollars afin de fournir immédiatement 580 tonnes de nourriture, ce qui permettra de nourrir 125 000 personnes pendant trois mois.

Le camp de Yarmouk, qui se situe à huit kilomètres du centre de Damas, accueille la plus large communauté de réfugiés palestiniens en Syrie depuis 1957.

Mali

Le Conseil de sécurité a adopté, hier à l’unanimité, une résolution sur la crise au Mali, exhortant les autorités de transition du pays à finaliser une feuille de route visant au retour complet de l’ordre constitutionnel et l’unité nationale, avec notamment la tenue d’élections présidentielle et législatives.

Par cette résolution, le Conseil de sécurité décide également d’autoriser le déploiement d’une Mission internationale de soutien au Mali sous conduite africaine (MISMA) pour une période initiale d’un an.  Cette Mission doit contribuer à la reconstruction des capacités militaires des Forces de défense et de sécurité maliennes.  Elle les appuiera également pour reprendre le contrôle des zones du nord de son territoire, passées sous le contrôle de terroristes, extrémistes et autres groupes armés.

Par ailleurs, le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, a conclu aujourd’hui une visite au Mali, au cours de laquelle il s’est entretenu avec le Président Dioncoundra Traoré et d’autres responsables gouvernementaux.  M. Djinnit les a informés du plein soutien de l’ONU pour la mise en œuvre de la résolution du Conseil de sécurité.

Côte d’Ivoire

L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI) confirme que deux attaques contre des positions des services de sécurité ivoiriens ont été perpétrées hier soir, à Abidjan, par des assaillants non identifiés.  Une attaque contre un poste de gendarmerie dans le quartier de Yopougon, à Abidjan, a fait un mort.  Une autre contre une position de l’armée à Agbaou, à l’est d’Abidjan, a fait deux blessés.

Après avoir été informée de ces attaques, des patrouilles de Casques bleus ont été envoyées sur les lieux pour assister les autorités ivoiriennes.  Les équipes médicales de l’ONUCI ont également assisté les blessés.

L’Opération des Nations Unies en Côte d’Ivoire condamne fermement ces attaques.

République démocratique populaire lao

Le Bureau de la Haut-Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme est préoccupé par la disparition de Sombath Somphone, éminent défenseur des droits de l’homme en République démocratique populaire lao.  Le Bureau de Mme Navi Pillay est très inquiet pour sa sécurité et pense que son enlèvement pourrait être lié à son travail sur les droits de l’homme.  Il salue la récente déclaration du Gouvernement indiquant qu’une enquête sérieuse est en cours et exhorte les autorités à faire tout leur possible pour s’assurer que M. Somphone soit retrouvé sain et sauf.

Inauguration

Le Secrétaire général a inauguré, ce matin, le bâtiment du Siège de l’ONU, récemment rénové.  « Nous célébrons aujourd’hui la renaissance d’un chef-d’œuvre architectural du XXIe siècle », a-t-il déclaré, en saluant « une étape majeure vers la réalisation du Plan-cadre d’équipement ».  Après avoir coupé un ruban symbolique, M. Ban Ki-moon a estimé que ces travaux avaient redonné vie à la tour du Secrétariat des Nations Unies, offrant désormais des bureaux ouverts et lumineux, dans un bâtiment plus sûr et plus écologique puisqu’il a permis de faire baisser la consommation d’énergie et d’eau de plus de 50%.  Les Nations Unies montrent l’exemple en matière de développement durable, a ajouté le Secrétaire général, dont les remarques complètes sont disponibles sur le site Internet de l’ONU.

Semaine à venir aux Nations Unies

Le Siège de l’ONU sera fermé le jour de Noël, mardi 25 décembre, et le jour du nouvel an, mardi 1er janvier.  Le Secrétaire général restera à New York, mais n’a pas prévu pour l’instant de se rendre au Siège de l’ONU.

Le Point de presse quotidien sera suspendu pendant la période des fêtes, mais les sites d’informations des Nations Unies sur Internet ou Twitter seront mis à jour régulièrement.  Le Point de presse quotidien reprendra le 2 janvier.  Une permanence du Bureau du Porte-parole aura lieu pendant les jours ouvrables, la semaine prochaine.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.