Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 17 décembre 2012

17 décembre 2012
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 17 décembre 2012

17/12/2012
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 17 DÉCEMBRE 2012

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Invités du Point de presse quotidien

Les invités du Point de presse d’aujourd’hui sont l’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le paludisme, M. Ray Chambers, et la Directrice exécutive du Partenariat « Faire reculer le paludisme », Mme Fatoumata Nafo-Traoré, qui participera par vidéoconférence depuis Genève.  Tous deux présenteront le Rapport mondial sur le paludisme de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).

Syrie

Dans une déclaration publiée la nuit dernière, le Secrétaire général s’est dit alarmé par la poursuite de l’escalade de violences dramatiques en Syrie au cours de ces derniers jours, et des graves dangers auxquels sont exposés les civils dans les zones de combat.

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité a tenu, ce matin, des consultations portant sur la Force des Nations Unies chargée d’observer le désengagement (FNUOD) au Golan.

Cet après-midi, le Conseil tiendra deux réunions consacrées respectivement au Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY) et à la question des menaces à la paix et la sécurité internationales causées par les actes terroristes.

Le Conseil de sécurité entendra ensuite la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Mme Valerie Amos, dans le cadre de consultations sur la Syrie.  À l’issue de ces consultations, Mme Amos s’adressera aux journalistes.

Iraq

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, M. Martin Kobler, a fermement condamné les attentats qui, depuis hier ont coûté la vie à des dizaines de personnes à travers l’Iraq.  Un grand nombre de ces attaques ont pris pour cibles des civils.

M. Kobler a déclaré que les attaques dans les zones contestées à l’intérieur du pays aggravaient les tensions.  Il a appelé toutes les parties à s’engager dans un dialogue inclusif et à travailler d’urgence pour désamorcer la situation et éviter une escalade.  Les Nations Unies se tiennent prêtes à apporter leur soutien si une telle demande leur est adressée.

République démocratique du Congo

La situation dans le Nord-Kivu et dans le Sud-Kivu reste tendue et fragile, comme le soulignent les informations faisant état de mouvements de rebelles du Mouvement du 23 mars (M23) autour de la ville de Goma, dans l’est de la République démocratique du Congo (RDC).

Au cours du week-end, la Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO), réagissant à ces informations, a intensifié les patrouilles au sol et les vols de reconnaissance aérienne.

Alors qu’un grand nombre d’informations n’ont pu être vérifiées, la Mission des Nations Unies a été en mesure de confirmer la présence de rebelles du Mouvement du 23 mars en divers endroits du Nord-Kivu, y compris près de Rwindi, de Kibati et dans la région de Masisi près de Moja.  De tels mouvements agissent en violation de la résolution 2076 du Conseil de sécurité.

La Mission des Nations Unies poursuit de fréquentes patrouilles dans la ville de Goma et ses alentours.

Liban

Aujourd’hui vers 7 heures du matin, une explosion a retenti dans les environs du village de Tayr Harfa, au Sud du Liban.

Les troupes de la Force intérimaire des Nations Unies au Liban, en coordination étroite avec les Forces armées du Liban, ont lancé une enquête visant à identifier la nature et les circonstances précises de cette explosion.

Sahel

L’Envoyé spécial du Secrétaire général pour le Sahel, M. Romano Prodi, et le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Afrique de l’Ouest, M. Said Djinnit, tiendront des consultations entre aujourd’hui et mercredi au Sénégal, en Côte d’Ivoire et au Niger, dans le cadre de leur travail visant à développer une stratégie régionale intégrée des Nations Unies pour la région du Sahel.

L’objectif de leur visite conjointe est de discuter des défis qui concernent la région du Sahel et des moyens d’y répondre.

Durant leurs consultations, MM. Prodi et Djinnit organiseront des rencontres avec les chefs d’État de la région, les représentants des institutions spécialisées, des fonds et des programmes des Nations Unies, les groupes de la société civile et les organisations non gouvernementales.

Il s’agit de la troisième visite de M. Prodi dans la région depuis sa nomination comme Envoyé spécial pour le Sahel.

Conférences de presse demain

Demain, à 11 heures, une conférence de presse aura lieu, à l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, à l’occasion de la publication, par le Département des affaires économiques et sociales (DAES), du Rapport 2013 sur la situation et les perspectives de l’économie mondiale.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.