Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 29 novembre 2012

29 novembre 2012
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 29 novembre 2012

29/11/2012
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 29 NOVEMBRE 2012


(La version française du Point de presse quotidien nest pas un document officiel des Nations Unies)


Ci-dessous, les principaux points évoqués par M. Eduardo del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:


Invité du Point de presse


Le Coordonnateur des opérations humanitaires pour la République démocratique du Congo (RDC), M. Moustapha Soumaré, est aujourd’hui l’invité du Point de presse.  Il va s’adresser par vidéoconférence à la presse depuis Kinshasa pour parler de la situation humanitaire en RDC, en particulier dans le Kivu.


Peuple palestinien


Le Secrétaire général a fait une allocution, ce matin, à l’occasion de la célébration de la Journée internationale de la solidarité avec le peuple palestinien.  À cette occasion, il a affirmé que les Israéliens et les Palestiniens devraient sortir de la mentalité du jeu à somme nulle et aller de l’avant en empruntant le chemin de la paix.  C’est ce que nous pouvons souhaiter de mieux pour les deux peuples.


Notant le vote qui aura lieu cet après-midi à l’Assemblée générale sur les statuts des États non membres, le Secrétaire général a déclaré qu’il incombait aux États Membres de se prononcer sur cette question.  Il est important pour tous ceux qui sont concernés d’adopter une approche constructive et responsable sur cette question.


Il a ajouté que les efforts devraient se concentrer sur la préservation des accomplissements louables de l’Autorité palestinienne et sur la relance de négociations valables qui sont la seule façon de résoudre toutes les questions relatives au statut permanent.  Il a appelé les dirigeants israéliens et palestiniens à donner un nouveau souffle au processus de paix, qui se trouve actuellement « en situation de survie artificielle ».



Conseil de sécurité - Iraq


Le Représentant spécial du Secrétaire général pour l’Iraq, M. Martin Kobler, a indiqué, ce matin, devant le Conseil de sécurité, que les relations tendues qui opposent depuis un an les dirigeants politiques de l’Iraq, continuent.  Une des manifestations notables est le clivage entre Arabes et Kurdes.  Le manque de confiance réciproque résulte des nombreuses questions en suspens, à savoir le partage du pouvoir, la sécurité et les tensions entre le gouvernement central et la région du Kurdistan.


M. Kobler a salué les améliorations dans les relations entre l’Iraq et le Koweït.  Il a aussi appelé le Gouvernement de l’Iraq à continuer à faire preuve de bonne volonté pour honorer ses obligations concernant les questions des personnes disparues et leurs biens.  Il a réitéré l’appel du Secrétaire général aux États Membres pour offrir des opportunités de réinstallation aux anciens résidents du camp Asharf.  Sans un tel engagement, il n’y aura pas de solution durable pour les résidents, a-t-il dit.


Conseil de sécurité – Syrie


Le Conseil de sécurité a entendu, aujourd’hui, au cours de consultations officieuses, un exposé du Représentant spécial conjoint de l’Organisation des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi.  Il s’est ensuite adressé à la presse à l’issue des consultations.


Dans une déclaration qu’il a faite hier après-midi, le Secrétaire général a condamné dans les termes les plus forts possibles les bombardements terroristes à Damas qui ont eu lieu hier matin, et qui ont fait des douzaines de morts et de blessés.  Aucune circonstance ne justifie de prendre pour cible des civils.  Ces attaques terroristes sont inacceptables.  Le Secrétaire général s’est déclaré profondément attristé et a exprimé ses condoléances aux familles des victimes.


Ce dernier acte de violence ne fait que souligner l’urgence de mettre fin à la spirale destructive de la guerre en Syrie et d’avancer rapidement vers une solution politique de paix qui aille dans le sens des aspirations légitimes du peuple syrien.


Le Secrétaire général et M. Lakhdar Brahimi s’exprimeront tous les deux sur la Syrie devant l’Assemblée générale demain.


République démocratique du Congo


La Mission de l’Organisation des Nations Unies pour la stabilisation en République démocratique du Congo (MONUSCO) suit de près les mouvements du groupe armé M23, couvrant toutes les voies d’entrée et de sortie importantes de Goma.


Des informations font état de mouvements de petits groupes de combattants du M23 entrant et sortant de Goma, mais la Mission n’a toujours pas été en mesure d’affirmer qu’il y a une nette réduction des troupes du M23 dans la ville.


Il y a cependant de nombreuses informations selon lesquelles des combattants du groupe M23 quittent des localités du territoire Masisi.  La Mission se prépare aussi à des patrouilles aériennes de reconnaissance pour surveiller l’application du cessez-le-feu.



Conférence de presse aujourd’hui


Après ce Point de presse, à 12 h 30, il y aura une conférence de presse conjointe de M. Bertil Lindblad, Directeur du Bureau de New York du Programme commun des Nations Unies sur le VIH/sida (ONUSIDA), et de M. Michael Schreiber, Directeur adjoint et Coprésident de la Coalition mondiale des entreprises contre le sida pour marquer la Journée mondiale de lutte contre le sida, qui sera célébrée le 1er décembre.


Conférence de presse demain


Demain à 12 h 30, une conférence de presse sera donnée par le Conseiller spécial pour l’Afrique, M. Maged Abdelaziz, à l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld.


* *** *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.