Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 12 octobre 2012

12 octobre 2012
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 12 octobre 2012

12/10/2012
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 12 OCTOBRE 2012

(La version française du Point de presse quotidien nest pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous, les principaux points évoqués par Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon:

Déclaration du Secrétaire général

Le Secrétaire général, au nom de toute la famille des Nations Unies, a adressé ses félicitations sincères à l’Union européenne pour son prix Nobel de la paix 2012.  Aujourd’hui, un partenaire indispensable de l’ONU a reçu une reconnaissance amplement méritée de son travail et de son importance en Europe et dans le monde.

L’Union européenne a plus que réalisé son rêve fondateur d’un continent uni et pacifique après les destructions causées par deux guerres mondiales.  Elle est devenue un moteur d’intégration, un tissu de nations et de cultures.  Ses acquis en matière de paix à l’intérieur de ses frontières et fondés sur des mécanismes novateurs de dialogue et d’état de droit, représentent un modèle à reproduire dans le monde entier.  Son potentiel d’unification semble encore plus important dans le climat économique actuel.

Aujourd’hui, l’Union européenne joue un rôle de premier plan dans les efforts visant à rétablir la paix, sauver des vies, promouvoir les droits de l’homme et appuyer le développement économique et social dans le monde.  Aux Nations Unies, nous comptons chaque jour sur l’engagement de l’Union européenne, son leadership et ses contributions face aux défis les plus pressants de notre époque.  Ces défis vont de l’engagement à sortir des milliards de personnes de la pauvreté, à fournir une aide au développement et humanitaire vitale et à promouvoir les droits de l’homme, en passant par la prévention des conflits et le rétablissement de la paix autour du globe. 

Le Secrétaire général célèbre ce partenariat de longue date et attend avec impatience de l’approfondir.

Syrie

Le Représentant spécial conjoint de l’ONU et de la Ligue des États arabes pour la Syrie, M. Lakhdar Brahimi, a eu aujourd’hui à Djedda, en Arabie saoudite, des entretiens avec le Gardien des Lieux saints, le Roi Abdallah bin Abdelaziz Al-Saud d’Arabie saoudite.

Ensemble, ils se sont entretenus de la crise qui touche la Syrie, laquelle, ont-ils admis, se détériore de jour en jour, avec des souffrances indicibles pour le peuple syrien.  Ils ont reconnu la nécessité urgente de faire cesser cette effusion de sang et de fournir une aide humanitaire.

Au cours de cet entretien, M. Brahimi a relaté les consultations qu’il a menées à ce jour aussi bien avec le Gouvernement syrien qu’avec l’opposition.  Il a fait part de sa conviction selon laquelle cette situation déplorable ne saurait être résolue par des moyens militaires, mais plutôt par un processus politique qui répondrait aux aspirations légitimes du peuple syrien.  Jeudi, le Représentant spécial conjoint a rencontré le Ministre saoudien des affaires étrangères.

Aide humanitaire en Syrie

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) a affirmé qu’en raison du nombre de réfugiés syriens qui continue d’augmenter dans les pays voisins, le HCR redouble d’efforts pour se préparer à l’arrivée du froid lors des prochains mois d’hiver.

Ainsi, en Jordanie, l’agence se concentrera à la fois sur les réfugiés dans les camps et ceux vivant dans les communautés locales.  Avec ses partenaires, le HCR aidera au moins 10 000 familles de réfugiés qui vivent dans les villes, en versant une allocation mensuelle supplémentaire aux plus vulnérables. 

Le Haut-Commissariat augmentera également l’octroi des subventions ponctuelles d’urgence et des bons d’émission pour répondre aux besoins de base, tels que des vêtements d’hiver et du combustible pour le chauffage.  Dans le camp de Za’atri (Jordanie), l’agence distribuera en outre des kits d’hiver, composés de poêles et de combustibles, de vêtements chauds ainsi que de couvertures hautement thermiques.  Des tentes adaptables sont également prévues pour permettre de meilleures isolation et protection.

Au Liban, où les réfugiés syriens vivent dans les communautés locales, le HCR fournit une aide en espèces ainsi que des abris collectifs et provisoires et continue de rénover des maisons pour y accueillir des familles.  Le Haut-Commissariat se prépare également à aider les réfugiés syriens en Turquie et en Iraq pendant les moins d’hiver.

Conseil de sécurité

Le Conseil de sécurité tient des réunions publiques, cet après-midi à 15 heures, afin de se prononcer sur deux projets de résolution.

Le Conseil examine d’abord un projet de résolution sur le mandat de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH), puis un projet de résolution sur la situation au Mali.

Pakistan

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) affirme que les inondations éclairs ayant touché les trois provinces pakistanaises du Sindh, du Punjab et du Baloutchistan au début du mois dernier ont déclenché une crise humanitaire qui se poursuit.

Près de 270 000 personnes ont été déplacées, tandis que près d’un demi-million de maisons ont été endommagées et que d’énormes quantités de récolte ont été perdues.  Le Bureau a installé un centre de coordination des opérations humanitaires dans la province du Sindh et a déployé du personnel pour appuyer la réponse au Baloutchistan. 

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) estime à 3 200 le nombre d’écoles endommagées, perturbant ainsi la scolarité d’un demi-million d’enfants.  L’UNICEF affirme avoir fourni à des dizaines de milliers d’enfants et de familles de l’eau potable, des produits d’hygiène, des tests de dépistage de malnutrition et des traitements.

Mme Catherine Bragg en Afrique

La Sous-Secrétaire générale aux affaires humanitaires et Coordonatrice adjointe des secours d’urgence, Mme Catherine Bragg, entamera à partir de lundi une visite au Botswana, en Afrique du Sud et au Zimbabwe.

L’objectif de sa visite est de faire le point sur les défis humanitaires dans la région et de soutenir les efforts visant à promouvoir la réduction des risques de catastrophe.

Plus de 5,5 millions de personnes font face à l’insécurité alimentaire en raison de l’impact de catastrophes naturelles récurrentes, telles que les sécheresses et les inondations, ainsi que l’augmentation du prix des denrées alimentaires dans la région.

Au cours de sa visite, Mme Bragg rencontrera des représentants du Gouvernement et des partenaires humanitaires afin de discuter des moyens de réduire l’impact des catastrophes sur les communautés vulnérables.

ONUDC

La Conférence des États parties à la Convention des Nations Unies contre la criminalité transnationale organisée s’ouvre le lundi à Vienne.

Lors de la Conférence, qui se tient sur cinq jours, les participants discuteront de l’impact de la criminalité transnationale organisée et d’une résolution sur un mécanisme d’examen de la Convention.

Il y aura également plus de 20 manifestations parallèles où seront examinées les questions liées au crime, allant des évaluations de la menace de la criminalité organisée à la traite des êtres humains et au trafic des armes à feu.

Prévention des catastrophes

La Représentante spéciale du Secrétaire général de l’ONU pour la prévention des catastrophes, MmeMargareta Wahlström, est actuellement en Thaïlande, où elle a honoré le Premier Ministre du pays, Mme Yingluck Shinawatra, en tant que figure de proue féminine dans la gestion des risques de catastrophe.

Mme Wahlström a félicité le Premier Ministre pour son leadership dans la réponse aux graves inondations en Thaïlande survenues l’année dernière et son engagement en matière d’égalité entre les sexes.

Jonglei

Suite à l’attaque, le 23 août, par le groupe de David Yau Yau contre les troupes de l’Armée populaire de libération du Soudan (APLS), qui a entraîné la mort de 24 membres de l’APLS, la Mission de l’ONU au Soudan du Sud (MINUSS) a reçu d’autres informations non confirmées faisant état de combats sporadiques entre ces deux groupes armés dans d’autres régions de l’État de Jonglei.  Ces affrontements entre l’APLS et le groupe de David Yau Yau se sont déroulés la semaine dernière, notamment près de Gurmuk, où l’APLS a déployé un peu plus d’un bataillon.

La Mission a reçu des autorités locales quelques informations faisant mention de certaines victimes civiles.  La Mission n’a pu avoir accès à la zone touchée en raison des pluies et des inondations, et n’a donc pas été en mesure de confirmer le nombre des victimes.

La Mission mène des visites régulières à différents endroits de Jonglei pour évaluer la situation.

La Mission protège les civils à travers la mise en œuvre d’un système d’alerte précoce, en appuyant le Gouvernement du Soudan du Sud afin qu’il s’acquitte de sa responsabilité de protéger les civils, et en favorisant le dialogue et l’engagement politique aux niveaux communautaire, national et national, et ce, dans le but d’établir une paix durable dans l’État du Jonglei.

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud compte environ 850 soldats déployés dans l’État du Jonglei.

Semaine à venir aux Nations Unies

Samedi 13 octobre

Journée internationale de la prévention des catastrophes.

Le thème de la Journée de cette année est « Femmes et jeunes filles: la force invisible de résilience ».

Dimanche 14 octobre

Pas d’événement majeur.

Lundi 15 octobre

Journée internationale des femmes rurales. 

La Sous-Secrétaire générale aux affaires humanitaires et Coordonnatrice adjointe des secours d’urgence, Mme Catherine Bragg, entame une visite au Botswana, en Afrique du Sud et au Zimbabwe.  Sa mission s’achève le 20 octobre.

Le matin, le Conseil de sécurité tient un débat ouvert sur le Moyen-Orient.

Mardi 16 octobre

      Journée mondiale de l’alimentation.

Le Conseil de sécurité tient, le matin, un débat sur la Somalie, puis, l’après-midi, des consultations sur le Soudan et le Soudan du Sud.

À 10 heures, dans la salle de Conférence 6 du bâtiment temporaire de la pelouse nord (NLB), l’Agence de planification et de coordination du Nouveau Partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), le Bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique, et la Commission économique de l’ONU pour l’Afrique (CEA), lancent trois publications sur le développement de l’Afrique.

À 12 h 30, à l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, a lieu une conférence de presse organisée par le Nouveau partenariat pour le développement de l’Afrique (NEPAD), ainsi que le Bureau du Conseiller spécial pour l’Afrique (OSAA) et la Commission économique pour l’Afrique (CEA), à l’occasion de « la semaine africaine » en marge du débat de l’Assemblée générale sur l’Afrique.

À 13 heures, à l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, aura lieu une conférence de presse avec le Président de la Commission d’enquêteindépendante internationale sur la Syrie, M. Paulo Sérgio Pinheiro, et un membre de la Commission, Mme Karen AbuZayd, pour discuter des derniers éléments sur la situation des droits de l’homme en Syrie.

À 13 h 15, dans la salle de conférence 6 du bâtiment temporaire de la pelouse nord, se tient une table ronde sur la protection des femmes contre la violence.  Elle est coorganisée par les Missions permanentes de la France et des Pays-Bas auprès de l’ONU.

Mercredi 17 octobre

Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté.

À 13 h 15, a lieu une célébration de la Journée internationale pour l’élimination de la pauvreté, coorganisée par le Département des affaires économiques et sociales (DAES), le Mouvement international ATD Quart Monde et le Sous-comité des organisations non gouvernementales (ONG) pour l’élimination de la pauvreté, avec le soutien des Missions permanentes du Burkina Faso et de la France.  Cet événement se déroule dans la salle du Conseil économique et social (ECOSOC), située dans le bâtiment temporaire de la pelouse nord.

Le matin, le Conseil de sécurité organise un débat public sur la promotion et le renforcement de la primauté du droit dans le maintien de la paix et la sécurité internationales.

Jeudi 18 octobre

À l’Assemblée générale, les États membres désignent des nouveaux membres non permanents du Conseil de sécurité.

À 13 h 15, dans la salle de conférence A du bâtiment temporaire de la pelouse nord, a lieu une table ronde sur l’avenir de la sécurité de l’espace, organisé par l’Institut des Nations Unies pour la recherche sur le désarmement (UNIDIR).

Vendredi 19 octobre

Pas d’événement majeur.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.