Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 27 août 2012

27 août 2012
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 27 août 2012

27/08/2012
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 27 AOÛT 2012

(La version française du Point de presse quotidien nest pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous, les principaux points évoqués par M. Martin Nesirky, Porte-parole du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon:

Armes légères et de petit calibre

Le Vice-Secrétaire général, M. Jan Eliasson, a prononcé un discours, ce matin, au nom du Secrétaire général à l’ouverture de la deuxième Conférence des Nations Unies chargée d’examiner les progrès accomplis dans l’exécution du Programme d’action en vue de prévenir, combattre et éliminer le commerce illicite des armes légères sous tous ses aspects.

Il a souligné que plus d’un demi-million de personnes étaient tuées par des armes légères et de petit calibre chaque année.  Les civils en souffrent le plus, en particulier les pauvres. 

M. Eliasson a affirmé que, depuis l’adoption du Programme d’action en 2001, des progrès avaient été accomplis dans la lutte contre le commerce illicite des armes légères et de petit calibre.  Mais, de nombreux États n’ont toujours pas la capacité d’exercer un contrôle efficace sur ces armes et d’endiguer le flux d’armes illicites à travers leurs frontières.  (Voir communiqué de presse CD/3381)

Afghanistan

La Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA) a fermement condamné l’assassinat de 17 civils afghans aujourd’hui, dont deux femmes qui auraient été décapitées, dans le district de Kajaki, dans la province méridionale de Helmand.

La Mission a déclaré que cet acte criminel était injustifiable et perpétré au mépris du caractère sacré de la vie humaine.  La Mission a affirmé à plusieurs reprises que le meurtre de civils constituait une violation flagrante du droit international humanitaire et des droits de l’homme et a demandé que les auteurs de ces actes répréhensibles soient traduits en justice.

Soudan

Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a exprimé sa profonde préoccupation face aux informations faisant état de combats entre les Forces armées soudanaises et le Mouvement populaire de libération du Soudan-Nord, dans la région d’Al Abasia, dans le nord-est de l’État du Sud-Kordofan, et qui causent d’importants déplacements de civils.

Les Nations Unies travaillent en collaboration avec la Commission gouvernementale d’aide humanitaire et des agents humanitaires sur le terrain afin de déterminer le nombre de personnes ayant été touchées, et les lieux vers lesquels elles ont fui.

L’insécurité et les routes impraticables ont rendu difficile l’accès à cette région, mais une aide alimentaire, des fournitures médicales et des articles ménagers ont pu être livrés à certaines personnes affectées.  Une aide supplémentaire est en cours.

Soudan du Sud

La Mission de l’ONU au Soudan du Sud (MINUSS) a condamné une attaque menée par des insurgés armés contre les troupes sud-soudanaises dans l’État de Jonglei.  L’attaque aurait eu lieu jeudi dernier et aurait coûté la vie à 24 soldats, et fait de nombreux blessés, sans compter les portés disparus. 

Selon la Mission, l’attaque visait délibérément à saper les progrès réalisés dans l’amélioration de la sécurité et la promotion de la réconciliation entre les communautés dans l’État de Jonglei.

La MINUSS a fourni un appui aux forces armées sud-soudanaises pour aider à évacuer les blessés.  Elle assure également le transport aérien des autorités locales afin qu’ils puissent visiter les communautés de la région.  Des équipes des droits de l’ONU mènent également une enquête sur ces événements.

Haïti

Le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA) affirme que le bilan de morts en Haïti après la tempête tropicale Isaac est de 13; 27 personnes ayant été blessées.

La situation après le passage de la tempête, qui a frappé le pays vendredi matin, revient progressivement à la normale, mais il y a toujours un risque d’inondations et de glissements de terrain.

Les personnes qui se trouvaient dans des abris temporaires ont commencé à rentrer chez elles, tandis que la distribution de nourriture et d’articles ménagers a commencé.

À plus long terme, des inquiétudes subsistent quant à la sécurité alimentaire liée à la perte des récoltes dues à la sécheresse récente et à la tempête tropicale Isaac.

Gaza

Le Chef de l’aide humanitaire de l’ONU dans le Territoire palestinien occupé, M. Maxwell Gaylard, a déclaré, dans un rapport publié aujourd’hui, que les problèmes d’eau et d’électricité, d’éducation et de santé à Gaza ne feraient que s’aggraver au cours des prochaines années, à moins que des mesures correctives soient prises dès maintenant.

Selon lui, Gaza comptera un demi-million d’habitants de plus d’ici à 2020 alors que son économie ne se développera que lentement.  Par conséquent, la population de Gaza aura encore plus de difficultés à se procurer assez d’eau potable et d’électricité, ou à envoyer ses enfants à l’école.

Somalie

Le Représentant spécial du Secrétaire général pour la Somalie, M. Augustine Mahiga, a exprimé son inquiétude face à la persistance des retards dans la finalisation de la liste des membres du Parlement somalien.  M. Mahiga a déclaré ce week-end que les retards pourraient menacer le calendrier électoral.

Il a affirmé qu’il ne restait que quelques étapes essentielles avant la fin de la période de transition.  M. Mahiga a ajouté que la communauté internationale devait soutenir cet effort pour faire en sorte que la totalité des nouveaux parlementaires somaliens puisse commencer son travail essentiel immédiatement.

Syrie/Jordanie

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) a lancé un appel urgent aujourd’hui pour collecter plus de 50 millions de dollars visant à aider le nombre croissant d’enfants réfugiés syriens et leurs familles qui arrivent en Jordanie.

Quelque 17 000 personnes, dont la moitié sont des enfants, ont trouvé refuge dans le camp de Za’atari, dans le nord de la Jordanie, mais ce chiffre est à la hausse alors que des centaines de nouveaux réfugiés arrivent chaque jour de la Syrie.

Au cours du week-end, plus de 2 000 personnes ont traversé la frontière vers la Jordanie en une seule nuit.  L’UNICEF a déclaré qu’il s’attendait à ce que, d’ici à la fin de l’année, il y ait 70 000 personnes dans le camp de Za’atari, où les conditions sont très dures.

Zimbabwe/PAM

Le Programme alimentaire mondial (PAM) a affirmé que plus de 1,6 million de personnes auraient besoin d’une aide alimentaire au Zimbabwe pendant la période la plus critique qui commence en janvier et qui fait suite à une baisse de 33% de la récolte de céréales cette année.  Cette diminution est due à des pluies tardives et irrégulières et à de mauvaises pratiques agricoles. 

L’agence alimentaire de l’ONU, en collaboration avec le Gouvernement, va intensifier les opérations en vue de répondre aux besoins croissants.  La nourriture sera distribuée et de l’argent liquide sera transféré aux personnes vulnérables.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.