Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 16 avril 2012

16 avril 2012
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 16 avril 2012

16/04/2012
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 16 AVRIL 2012

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Eduardo del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Syrie

Un premier groupe de six observateurs des Nations Unies non armés est arrivé à Damas, en Syrie, la nuit dernière et a commencé à travailler dès ce matin.  Les premières tâches des observateurs étaient d’entrer en contact avec les autorités et les Forces de sécurité syriennes ainsi qu’avec l’opposition pour s’assurer que toutes les parties ont la même compréhension du rôle et du travail de la mission.

Le reste de l’équipe de 30 observateurs arrivera dans les jours qui viennent.  Nous tenons à remercier l’important appui du Gouvernement italien qui a permis le transfert par voie aérienne de véhicules de l’ONU depuis la base logistique de Brindisi et d’autres localités de manière à ce que les observateurs soient capables de se déplacer rapidement à travers toutes les régions de la Syrie.

Ce matin à Bruxelles, le Secrétaire général a salué l’arrivée de la première équipe avancée d’observateurs et a indiqué qu’il présentera des propositions concrètes concernant le déploiement d’une équipe officielle élargie de 250 observateurs le jeudi 19 avril.

La situation en Syrie reste très volatile.  Le Secrétaire général se dit préoccupé par la reprise des bombardements depuis deux jours à Homs.

Il a une nouvelle fois demandé au Gouvernement syrien, dans les termes les plus fermes, de mettre fin aux violences.  Il a aussi rappelé que le dialogue politique sera la prochaine étape à atteindre.

Une solution politique doit être trouvée à la crise.  Elle doit respecter et refléter les aspirations du peuple syrien.  Cette solution doit émaner des Syriens eux-mêmes.  Un forum humanitaire syrien aura lieu à Genève, en Suisse, le 20 avril, et le Secrétaire général indique qu’il compte sur l’appui de la communauté internationale.

Commission internationale indépendante d’enquête sur la Syrie

Ce matin, la Commission internationale indépendante d’enquête sur la Syrie a salué l’arrivée à Damas, la nuit dernière, de la première équipe d’observateurs.  La Commission espère que le cessez-le-feu contribuera à mettre un terme aux graves violations des droits de l’homme dont il a été fait état ces six derniers mois.

La Commission rappelle qu’il est indispensable que les auteurs ces violations en soient tenus responsables.

Afghanistan

Le Secrétaire général condamne fermement les attentats coordonnés qui ont été perpétrés hier et aujourd’hui contre les institutions de l’État afghan et les organisations internationales, y compris des missions diplomatiques étrangères, à Kaboul et dans d’autres régions de l’Afghanistan.

Il note les efforts qu’ont déployés les forces de sécurité nationales afghanes pour faire face à ces événements.  En fin de compte, ce sont les Afghans qui subissent les effets de ces attentats.

Le Secrétaire général appelle toutes les parties en conflit à prendre toutes les mesures nécessaires afin de protéger les civils.

Voyages du Secrétaire général

Le Secrétaire général est arrivé au Luxembourg, dernière étape de son voyage dans trois pays européens.  Ce matin, à Bruxelles, il a rencontré les ministres européens du développement et a participé à l’ouverture du Sommet européen sur l’énergie durable pour tous.  La pauvreté en matière d’accès à l’énergie est une menace à l’atteinte des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD), a déclaré le Secrétaire général.

L’énergie durable doit être accessible à tous les peuples, à commencer par ceux qui en ont le plus besoin, notamment les trois milliards de personnes les plus pauvres de la planète.

Le Secrétaire général a eu aussi des entretiens bilatéraux avec le Président de la Commission, M. José Manuel Barroso, avec le Haut-Représentant de l’Union européenne aux affaires étrangères, Mme Catherine Ashton, et avec le Président du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy.

Soudan du Sud

La Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS) a fait état de trois bombardements aériens distincts survenus, ce week-end, dans l’État d’Unité.  Deux frappes ont eu lieu dans la localité de Bentiu, tandis que la troisième a atteint la ville de Mayom, où le camp de la MINUSS a subi des dommages matériels après avoir été touché par deux bombes.  Les membres du personnel de l’ONU sont sains et saufs.  La Mission suit l’évolution de la situation.

Conseil de sécurité

Ce matin, le Conseil de sécurité a publié une déclaration présidentielle concernant la République populaire démocratique de Corée (RPDC) dans laquelle les membres du Conseil condamnent énergiquement le tir de fusée effectué par la RPDC, le 13 avril 2012.

Le Conseil exige de la RPDC qu’elle s’acquitte immédiatement de toutes les obligations que lui imposent les résolutions 1718 (2006) et 1874 (2009), et notamment qu’elle abandonne totalement le développement de toute arme nucléaire et de tous ses programmes nucléaires existants de façon vérifiable et irréversible.  Dans sa déclaration, le Conseil exige également que la RPDC cesse immédiatement toutes les activités liées à ces programmes et s’abstienne de tout nouveau lancement d’objet faisant intervenir la technologie des missiles balistiques, ainsi que de tout essai nucléaire et autre acte de provocation.

Le Conseil s’est dit déterminé à agir en conséquence si la RPDC effectue à nouveau un tir ou un essai nucléaire.

UNESCO/Mali

La Directrice générale de l’Organisation des Nations Unies pour la science, l’éducation et la culture (UNESCO), Mme Irina Bokova, s’est alarmée aujourd’hui du sort réservé au patrimoine culturel inestimable de la ville de Tombouctou, suite aux informations indiquant que des rebelles auraient saccagé et pillé des lieux abritant des milliers de livres et de documents anciens qui portent le témoignage de la richesse historique de cette localité.

La Directrice générale a appelé toutes les autorités compétentes, y compris les factions en conflit, les gouvernements des pays voisins, INTERPOL, les organisations de douanes, les professionnels du marché de l’art et les collectionneurs à faire preuve de vigilance quant à toute tentative de trafic de ces trésors.

Catastrophes

La Sous-Secrétaire générale pour la réduction des risques des catastrophes, Mme Margareta Wahlström, a entamé aujourd’hui une visite de cinq jours au Viet Nam pour appeler à la prise de mesures accrues d’adaptation aux risques de catastrophes et aux changements climatiques.  Elle a visité la province de Bên Tre et le Delta du Mekong, qui est particulièrement exposé à l’augmentation du niveau des mers, 90% de sa surface étant situés à un mètre au-dessus du niveau de la mer.  Elle a également visité un certain nombre de projets d’adaptation aux changements climatiques mis en œuvre par l’organisation Oxfam et le Fonds mondial pour la nature.  Au cours de sa visite au Viet Nam, Mme Margareta Wahlström doit également avoir des entretiens avec le Ministre des affaires étrangères et d’autres responsables du Gouvernement.  

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.