Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 27 mars 2012

27 mars 2012
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 27 mars 2012

27/03/2012
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 27 MARS 2012

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Eduardo del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Voyage du Secrétaire général

Le Secrétaire général a pris part aujourd’hui au Sommet sur la sécurité nucléaire à Séoul, en République de Corée.  Il a eu aussi une série de rencontres bilatérales.

Lors de la session plénière du Sommet, le Secrétaire général a déclaré aux dirigeants mondiaux réunis que « la perspective du terrorisme nucléaire menace la sécurité internationale et que nous sommes unis dans notre détermination à désamorcer cette menace ».

Il a défini cinq domaines d’action collective à privilégier, y compris la nécessité d’un traité juridique contraignant et vérifiable sur les matières fissiles, et une réunion éventuelle du Conseil de sécurité, à New York, de suivi du Sommet sur la sécurité nucléaire de 2009 animée par le Président américain Barack Obama. 

Le Secrétaire général a également exprimé à nouveau sa préoccupation du non-respect persistant par la République populaire démocratique de Corée (RPDC) et par la République islamique d’Iran des résolutions pertinentes du Conseil de sécurité concernant leurs programmes nucléaires respectifs. 

Il a exhorté la RPDC à reconsidérer sa décision de lancer un satellite.

Dans la journée, le Secrétaire général a rencontré d’autres dirigeants en marge du Sommet dont le Président du Gouvernement espagnol, M. Mariano Rajoy; le Roi de Jordanie Abdallah II; le Président ukrainien, M. Viktor Yanukovych; et le Vice-Président du Brésil, M. Michel Temer.

Syrie

La déclaration suivante a été communiquée par le Porte-parole de l’Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes pour la Syrie:

« Le Gouvernement syrien a écrit une lettre à l’Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes, M. Kofi Annan, dans laquelle il accepte son plan en six points pour mettre fin à la crise syrienne qui a été avalisé par le Conseil de sécurité de l’ONU.

M. Annan a écrit au Président syrien, M. Bashar Al-Assad, exhortant le Gouvernement syrien à concrétiser immédiatement ses engagements. 

M. Annan considère qu’il s’agit d’une première étape importante qui pourrait conduire à la fin de la violence et de l’effusion de sang, à la distribution de l’aide à ceux qui souffrent, et à la création d’un environnement favorable à un dialogue politique qui répondrait aux aspirations légitimes du peuple syrien.

L’Envoyé spécial conjoint a souligné que la mise en œuvre des engagements sera cruciale, pas seulement pour le peuple syrien, qui est pris dans cette tragédie, mais aussi pour la région et la communauté internationale dans son ensemble. 

Si le Gouvernement syrien donne suite à ses engagements, M. Annan agira rapidement pour travailler avec toutes les parties afin de garantir la mise en œuvre du plan à tous les niveaux.

L’Envoyé spécial conjoint se dit satisfait du large soutien qu’il a reçu pour ses efforts de médiation, et appelle les pays clefs à soutenir ces efforts et à aider à garantir une mise en œuvre efficace. » 

Conseil de sécurité

Le Coordonnateur spécial des Nations Unies pour le processus de paix au Moyen-Orient, M. Robert Serry, a affirmé, ce matin, devant le Conseil de sécurité que la situation demeurait incertaine et difficile.

La réalité est que les parties n’ont pas trouvé un terrain d’entente pour reprendre des négociations directes. 

Il a noté que le Quatuor se rencontrerait à Washington le 11 avril.  Il a ajouté qu’il sera de plus en plus difficile de poursuivre les réalisations en vue de la création d’un État palestinien sans horizon politique, un sujet sur lequel le Quatuor devra se pencher.

M. Serry a dit qu’il était impératif que le Quatuor prenne ses responsabilités en menant les efforts collectifs nécessaires afin de surmonter le manque de confiance et de ne pas perdre de vue la solution commune et partagée à deux États. 

Soudan/Soudan du Sud

Dans une déclaration publiée hier soir, le Secrétaire général a exprimé sa très vive préoccupation concernant les affrontements militaires à la frontière du Soudan et du Soudan du Sud.  Il a appelé les Gouvernements du Soudan et du Soudan du Sud à respecter et à mettre en œuvre les accords qu’ils ont conclus sur la sécurité, le contrôle de la frontière et Abyei.  

La déclaration est disponible en ligne. 

Le Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) affirme que la poursuite des combats alimente l’inquiétude sur la sécurité des réfugiés soudanais qui se trouvent dans les camps de Yida. 

L’Agence indique qu’elle est en contact régulier avec les responsables des réfugiés concernant le besoin urgent d’une relocalisation pour éviter des victimes civiles parmi une population qui a déjà enduré de nombreux traumatismes. 

Des détails supplémentaires sont disponibles sur le site Web du Haut-Commissariat.

Nomination

Le Secrétaire général a nommé le général de division Fernando Rodrigues Goulart, du Brésil, au poste de Commandant de la Force de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).

Le général Rodrigues Goulart remplace le général de division Luiz Ramos, également du Brésil, dont le mandat s’achève le 27 mars 2012.  

Des informations supplémentaires sont disponibles auprès du Bureau du Porte-parole.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.