Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 24 février 2012

24 février 2012
Point de presse

Point de presse quotidien du Bureau du Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU: 24 février 2012

24/02/2012
Communiqué de presse
Point de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

POINT DE PRESSE QUOTIDIEN DU BUREAU DU PORTE-PAROLE DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DE L’ONU: 24 FÉVRIER 2012

(La version française du Point de presse quotidien n’est pas un document officiel des Nations Unies)

Ci-dessous les principaux points évoqués par M. Eduardo del Buey, Porte-parole adjoint du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Invité du Point de presse

Aujourd’hui, le Conseiller spécial du Secrétaire général pour le Myanmar, M. Vijay Nambiar, est l’invité du Point de presse.  Il vous informera de sa récente visite dans le pays et son point de vue sur ce qui se déroule là-bas.  Il répondra aux questions sur le Myanmar uniquement, après sa présentation.

Voyages du Secrétaire général

Le Secrétaire général est arrivé, aujourd’hui, à Lusaka en Zambie.  Il s’est rendu à l’Assemblée nationale, immédiatement après son arrivée, pour prononcer un discours au cours d’une session extraordinaire du Parlement de la Zambie qui a été radiodiffusée dans tout le pays.  Dans son allocution, le Secrétaire général a déclaré que le monde avait été témoin de la victoire que l’équipe nationale de football de la Zambie avait remportée à la dernière coupe d’Afrique des nations (CAN).  Le monde y a aussi vu l’esprit de la Zambie.

Il a ajouté que la démocratie se consolidait dans le pays et que les travaux sur une nouvelle constitution devraient la renforcer davantage. Cette constitution devrait permettre à la Zambie de garantir le respect des principes des droits de l’homme à toute la population sans distinction de race, de religion, de sexe, d’orientation sexuelle ou d’invalidité.

Le Secrétaire général a rendu hommage aux 73 Zambiens qui ont perdu la vie au cours de leurs devoirs dans les missions de maintien de la paix des Nations Unies et aux 300 autres qui servent dans les missions de maintien de la paix en Afrique et ailleurs.           

Au cours d’une autre rencontre, le Secrétaire général a discuté d’un large éventail de sujets avec des membres du Parlement dont les droits de tous les peuples sans distinction de leur orientation sexuelle, les réfugiés et les changements climatiques. 

Demain, le Secrétaire général se rendra sur le site d’un projet appuyé par les Nations Unies en faveur des enfants.  Il ira ensuite avec le Président du Comité olympique international, M. Jacques Roggue, pour une visite au Centre olympique de développement de la jeunesse.  Il rencontrera également le Président de la Zambie et de nombreux membres du Gouvernement.

Dimanche, le Secrétaire général visitera une école à Livingstone et des infrastructures touristiques autour des chutes Victoria.  Il s’envolera ensuite pour l’Angola.

Syrie

Hier, le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, et le Secrétaire général de la Ligue des États arabes, M. Nabil Elaraby, ont annoncé la nomination de l’ancien Secrétaire général des Nations Unies, M. Kofi Annan, en tant qu’Envoyé spécial conjoint des Nations Unies et de la Ligue des États arabes sur la crise syrienne.

Le Secrétaire général a remercié M. Annan d’avoir accepté cette importante mission à un moment critique pour le peuple syrien.  L’Envoyé spécial adjoint sera choisi parmi des candidats de pays arabes. 

L’Envoyé spécial sera le Représentant de haut niveau du Secrétaire général des Nations Unies et de la Ligue des États arabes sur la crise syrienne.  Il offrira ses bons offices visant à mettre un terme à toutes les violences et les violations des droits de l’homme, et à promouvoir une solution pacifique à la crise syrienne. 

L’Envoyé spécial engagera de vastes consultations avec tous les interlocuteurs en Syrie et en dehors du pays pour arrêter la violence et la crise humanitaire, et en vue de faciliter une solution politique inclusive conduite par les Syriens qui réponde aux aspirations démocratiques du peuple syrien, par le biais d’un dialogue politique entre le Gouvernement et toutes les tendances de l’opposition syrienne. 

Ce matin, le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, M. B. Lynn Pascoe, a fait lecture d’un message du Secrétaire général sur la Conférence des « Amis de la Syrie », qui se tient actuellement en Tunisie, dans lequel il a rappelé que la crise en Syrie n’avait pas commencé avec les appels au changement de régime.  Le peuple syrien a besoin de réformes et appelle à la fin de l’oppression, de l’exclusion et de la marginalisation. 

Il n’a eu pour réponse qu’une implacable agression.

Près d’un an plus tard, les violences qui perdurent dans le pays se révèlent être un test décisif pour la communauté internationale et pour l’Organisation des Nations Unies, et ce, dans trois domaines: les droits de l’homme, l’accès à l’aide humanitaire et la recherche d’une solution politique.

Dans son message, le Secrétaire général souligne qu’il faudrait veiller à ce que les autorités syriennes autorisent cet accès d’une façon qui n’exacerbe pas les tensions.  Il a aussi appuyé sans réserve l’appel lancé par le Comité international de la Croix-Rouge (CICR) pour qu’une pause ou trêve humanitaire soit observée quotidiennement afin de permettre l’acheminement de l’aide humanitaire par les organismes des Nations Unies et le Croissant-Rouge arabe syrien.  Le Secrétaire général annonce que la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Mme Valerie Amos, se rendra en Syrie dès que possible pour négocier les conditions de cet accès avec les autorités syriennes.

En conclusion de son message, il se dit convaincu que seule une solution politique permettra de résoudre cette crise. 

Le Secrétaire général encourage tous les acteurs à s’exprimer d’une seule voix dans leurs messages et leurs décisions.  Il faut à tout prix éviter une militarisation accrue de la situation qui conduirait le pays à sombrer dans la violence intercommunautaire.  Nous devons faire en sorte que la coexistence pacifique des nombreuses communautés syriennes soit préservée, a-t-il encore ajouté.

Sahara occidental

Comme convenu lors de la dernière série de pourparlers sur le Sahara occidental, les délégations des parties à ce conflit –Maroc et le Front Polisario- et les États voisins -Algérie et Mauritanie- se retrouveront pour de nouveaux pourparlers du 11 au 13 Mars 2012 à Greentree, à Long Island, dans l’État de New York.  Cette rencontre est une invitation de l’Envoyé personnel du Secrétaire général sur le Sahara occidental, M. Christopher Ross, dans le cadre du mandat que le Conseil de sécurité a conféré à l’Organisation pour conduire ces négociations.  Au cours de ces prochaines rencontres, les parties devront, comme il avait été précédemment convenu, approfondir leurs discussions sur leurs propositions respectives sur un règlement.  Elles devront aussi examiner les nouvelles idées émises par le Secrétaire général au paragraphe 120 de son rapport S/2011/249, relatives à la bonne gouvernance, à l’environnement et aux ressources naturelles ainsi qu’aux activités de déminage sans préjuger du statut final du territoire.  Elles auront également l’occasion de réexaminer l’état des mesures de confiance et de discuter de l’issue de la dernière réunion de coordination du Haut-Commissariat des Nations Unies pour les réfugiés (HCR) qui a eu lieu à Genève, les 24 et 25 janvier.

Conférence de presse lundi

Lundi, à 13 heures, une conférence de presse sur le thème de « l’emploi des jeunes, la cohésion sociale et le printemps arabe », sera donnée par M. Jose Manuel Salazar-Xirinachs, Directeur exécutif du secteur de l’emploi à l’Organisation internationale du Travail (OIT), à l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld.

Soudan

Le Coordonnateur humanitaire par intérim au Soudan, M. Mark Cutts, s’est félicité du retour, aujourd’hui, du personnel international des Nations Unies dans l’État du Sud du Kordofan.  Cela fait suite à une décision du Gouvernement du Soudan d’autoriser leur retour.  Les deux premiers membres du personnel international sont arrivés aujourd’hui à Kadugli, la capitale de cet État.

M. Cutts a reconnu les efforts menés par le Gouvernement, de concert avec les organisations humanitaires nationales et internationales, pour répondre aux besoins humanitaires dans cet État, et a appelé à étendre les évaluations à toutes les zones touchées par le conflit.

Il a indiqué que les Nations Unies et d’autres organisations humanitaires indépendantes et impartiales ont un rôle crucial à jouer, en aidant à répondre aux besoins de tous les civils soudanais touchés par les combats.  Il a aussi souligné la nécessité de mettre fin aux combats pour que les personnes déplacées puissent rentrer chez elles et que les personnes se trouvant dans les zones affectées par le conflit puissent reprendre une vie normale.

M. Cutts a aussi noté que les Nations Unies, l’Union africaine et la Ligue des États arabes ont présenté une proposition conjointe pour faciliter l’accès humanitaire aux personnes touchées par le conflit dans l’État du Sud du Kordofan et dans l’État du Nil bleu.

Semaine à venir aux Nations Unies

Samedi 25 février

Visite officielle du Secrétaire général en Zambie.

Discours du Président de l’Assemblée générale, M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, à la Conférence internationale « Renforcement de la paix par le biais de la médiation: nouveaux acteurs, approches nouvelles, initiatives audacieuses », à Istanbul, en Turquie.

Dimanche 26 février

Le Secrétaire général commencera une visite officielle de deux jours en Angola.

Lundi 27 février

Débat du Conseil de sécurité sur le thème de « La consolidation de la paix en Afrique de l’Ouest: piraterie dans le golfe de Guinée », à 10 heures.

Le Conseil des droits de l’homme ouvre sa vingt-neuvième session à Genève, dont les travaux se poursuivront jusqu’au 23 mars.  Le Président de l’Assemblée générale, M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, y prononcera une allocution.

Le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) lancera son rapport sur « Les enfants dans un monde urbanisé », à Mexico.

À 10 h 30, une série de conversations avec des experts sera organisée par vidéoconférence, sur le thème du chômage des jeunes, au centre de presse du deuxième étage du bâtiment de la pelouse nord (NLB).

À 12 h 30, dans l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, conférence de presse sur le thème de « l’emploi des jeunes, la cohésion sociale et le printemps arabe ».  Les participants seront notamment M. Jose Manuel Salazar-Xirinachs, Directeur exécutif du secteur de l’emploi à l’Organisation internationale du Travail (OIT); M. Ron Bruder, fondateur de Education for Employment Foundation; M. Badr Jafar, Président de Crescent Petroleum et Président-Directeur général de Crescent Investments.  M. Kevin Cassidy, de l’OIT, animera la conférence de presse.

À 15 heures, des représentants de gouvernements, du monde des affaires et de la société civile participeront, au Siège des Nations Unies, à un évènement spécial organisé par le Conseil économique et social (ECOSOC), pour examiner la façon dont chaque secteur peut collaborer, par le biais de partenariats, pour s’attaquer au chômage des jeunes.  Cet évènement sur le partenariat est un exercice préparatoire en vue de l’Examen ministériel annuel 2012 du Conseil économique et social (ECOSOC) qui se tiendra début juillet.  Le thème de cet évènement portera sur les partenariats pour offrir davantage d’emplois décents aux jeunes, en vue d’éliminer la pauvreté.  Il aura lieu dans la salle de l’ECOSOC, située dans le bâtiment de la pelouse nord (NLB).

Mardi 28 février

Le matin, le Conseil de sécurité entendra un exposé sur la mission du Conseil en Haïti et un autre sur la situation au Moyen-Orient, avant de poursuivre en consultations, l’examen de cette question.  Dans l’après-midi, le Conseil tiendra des consultations sur le Yémen.

À midi, à l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, M. Georg Kell, Directeur exécutif du Bureau du Pacte mondial, sera l’invité du Point de presse pour discuter du rôle du monde des affaires à la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Rio+20) et des plans du Pacte mondial pour la tenue du Forum de Rio+20 sur la durabilité des affaires, qui se tiendra du 15 au 18 juin.

À 12 h 30, conférence de presse dans le cadre des efforts mondiaux pour mettre fin aux mutilations génitales féminines, parrainée par la Mission permanente de l’Italie auprès des Nations Unies, le Fonds des Nations Unies pour la population (FNUAP), l’UNICEF et l’OIT.  Les participants seront notamment M. Babatunde Osotimehin, Directeur exécutif du FNUAP; Mme Angelique Kidjo, Ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF; Mme Elsa Fornero, Ministre italienne du travail, des politiques sociales et de l’égalité des sexes; ainsi que M. Cesare Maria Ragaglini, Représentant permanent de l’Italie auprès des Nations Unies.

À 13 h 15, tenue d’un forum sur le thème « Investir dans le développement de l’enfant et l’apprentissage: Assurer l’égalité quant au travail décent et au développement durable », organisé conjointement par le Fonds des Nations Unies pour l’enfance (UNICEF) et l’Organisation internationale du Travail (OIT).  Il aura lieu dans la salle de conférence 7 du bâtiment de la pelouse nord (NLB).

À 19 heures, concert de l’Ambassadrice de bonne volonté de l’UNICEF Angelique Kidjo, dédié aux efforts mondiaux pour mettre fin aux mutilations génitales féminines avec le slogan « Élevez la voix pour mettre fin aux mutilations génitales féminines ».  Il aura lieu dans la salle de l’Assemblée générale.

Mercredi 29 février

Le matin, le Conseil de sécurité entendra un exposé et tiendra des consultations sur la Libye et sur le Comité des sanctions contre la Libye.  Dans l’après-midi, il tiendra des consultations sur la paix et la sécurité en Afrique.

Jeudi 1er mars

Le Royaume-Uni assumera la présidence tournante du Conseil de sécurité pour le mois de mars.

Conférence sur « les défis que doivent relever les Nations Unies à l’aube du XXIe siècle », donnée par le Président de l’Assemblée générale, M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, à l’Université d’Oxford.

Vendredi 2 mars

À 11 heures, à l’auditorium de la Bibliothèque Dag Hammarskjöld, conférence de presse conjointe de l’Union interparlementaire (UIP) et d’ONU-Femmes pour présenter les conclusions d’une étude annuelle sur les femmes parlementaires et les femmes occupant des postes de décision en politique, qui souligne les réussites et les échecs.  Mme Michelle Bachelet, Directrice exécutive d’ONU-Femmes; M. Abdelwahad Radi, Président de l’UIP; et M. Anders B. Johnsson, Secrétaire général de l’UIP, s’exprimeront au cours de cette conférence de presse.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.