Activités du Secrétaire général en Jordanie, les 6 et 7 décembre 2012

10 December 2012
SG/T/2880

Activités du Secrétaire général en Jordanie, les 6 et 7 décembre 2012

10/12/2012
Secrétaire général
SG/T/2880
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EN JORDANIE, LES 6 ET 7 DÉCEMBRE 2012

(Adapté de l’anglais)

Le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, est arrivé à Amman, en Jordanie, le jeudi 6 décembre dans la soirée, pour prendre part à ce qu’il avait décrit plus tôt comme étant un effort visant à témoigner de sa solidarité avec les réfugiés syriens qui vivent dans les camps dans les pays voisins de la Syrie.

Dès son arrivée, il s’est entretenu en tête-à-tête avec le Premier Ministre de la Jordanie, M. Abdalla Ensour.  Au cours de cet entretien, il a exprimé sa gratitude à la Jordanie pour le soutien qu’elle a apporté aux réfugiés syriens qui vivent à l’intérieur de ses frontières.

Le lendemain matin, le Secrétaire général s’est rendu dans le camp de réfugiés de Zaatari, situé dans la région de Mafraq, en Jordanie.  Il a entendu des exposés sur la manière dont les institutions des Nations Unies et leurs partenaires offrent des services aux résidents du camp.

Le Secrétaire général a ensuite visité différentes parties du camp, notamment un centre de soins et une salle de classe.  Il a parlé avec des enfants, dans la salle de classe, qui lui ont dit qu’ils voulaient retourner dans leur maison et leur école en Syrie.  Il s’est ensuite entretenu avec d’autres réfugiés tout au long de sa visite dans le camp de Zaatari.

Il s’est ensuite exprimé devant la presse, en affirmant qu’il avait entendu des témoignages bouleversants des réfugiés qu’il a rencontrés lors de sa visite, dont beaucoup ont perdu des membres de leur famille.  Certains souffrent encore de traumatismes causés par la torture et les violations des droits de l’homme et de la dignité humaine, a-t-il dit.  Beaucoup d’entre eux ont assisté à la destruction de leur maison sous leurs propres yeux.

Le Secrétaire général a lancé un appel à la communauté internationale en faveur d’un appui financier accru et d’une assistance humanitaire globale pour la Syrie, en affirmant que l’appel des Nations Unies en faveur de l’assistance humanitaire n’avait recueilli à ce jour que la moitié des fonds nécessaires.  Il est essentiel, a-t-il dit, que les réfugiés qui ont tout perdu soient traités avec dignité et qu’ils reçoivent le soutien dont ils ont besoin.

Après sa visite du camp, le Secrétaire général a quitté la Jordanie pour se rendre en Turquie, où il se rendra également visite aux camps de réfugiés syriens.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.