Le Secrétaire général offre l’assistance de l’ONU aux victimes de l’ouragan Sandy et promet de renforcer la prévention des catastrophes

1 novembre 2012
SG/SM/14614

Le Secrétaire général offre l’assistance de l’ONU aux victimes de l’ouragan Sandy et promet de renforcer la prévention des catastrophes

01/11/2012
Secrétaire général
SG/SM/14614
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL OFFRE L’ASSISTANCE DE L’ONU AUX VICTIMES DE L’OURAGAN SANDY

ET PROMET DE RENFORCER LA PRÉVENTION DES CATASTROPHES

La déclaration suivante a été communiquée aujourd’hui par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général présente ses condoléances aux millions de personnes qui ont été affectées par l’ouragan Sandy, et, avant tout, à ceux qui ont perdu des êtres chers ou leurs maisons dans un large « cercle de destruction » qui s’étend des États-Unis à la région des Caraïbes.

Le Secrétaire général a écrit au Président des États-Unis, M.  Barack Obama.  Il s’est entretenu avec les Présidents d’Haïti et de la République dominicaine et avec le maire de la ville de New York pour exprimer sa solidarité pendant cette crise et offrir l’assistance des Nations Unies, si demande en est faite, dans l’effort de reconstruction.

Le Secrétaire général a également l’intention de s’entretenir avec d’autres dirigeants des Caraïbes et avec les gouverneurs des États de New York et du New Jersey.  Le Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) est mobilisé pour fournir une assistance maximum.

Les bâtiments de l’ONU ont subi des dégâts en raison du vent violent et des inondations qui ont affecté les communications et d’autres infrastructures.  Malgré des perturbations, toutes les opérations essentielles ont continué.  Le Conseil de sécurité s’est réuni et les contacts avec les opérations de maintien de la paix et d’autres missions dans le monde ont été maintenus sans interruption.

Le Siège de l’Organisation a rouvert et devrait rapidement fonctionner à pleine capacité.

Quand le pays hôte est frappé par une catastrophe naturelle, la famille des Nations Unies souffre aussi, fait remarquer le Secrétaire général.  Comme ses voisins dans la zone métropolitaine, le personnel de l’ONU a été diversement affecté par l’ouragan.

Le Secrétaire général remercie les fonctionnaires des Nations Unies d’avoir repris le travail tout en s’occupant de leurs familles.  Il les encourage également à contribuer aux efforts de secours en tant que bénévoles ou par des dons financiers.

Face à cette crise, les pensées et les prières du Secrétaire général sont avec tous ceux qui sont dans le besoin. 

Les Nations Unies s’engagent à appuyer aujourd’hui la reconstruction, à renforcer la prévention des catastrophes au niveau mondial et à préparer le monde à un avenir plus sûr.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.