Le Secrétaire général demande au Gouvernement de la RDC d’identifier et de traduire en justice les auteurs de l’attaque contre Denis Mukwege à Bukavu

1 novembre 2012
SG/SM/14606-AFR/2469

Le Secrétaire général demande au Gouvernement de la RDC d’identifier et de traduire en justice les auteurs de l’attaque contre Denis Mukwege à Bukavu

01/11/2012
Secrétaire général
SG/SM/14606 AFR/2469
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL DEMANDE AU GOUVERNEMENT DE LA RDC D’IDENTIFIER ET DE TRADUIRE EN JUSTICE LES AUTEURS DE L’ATTAQUE CONTRE DENIS MUKWEGE À BUKAVU

La déclaration suivante a été communiquée le 25 octobre par le Porte-parole de M. Ban Ki-moon, Secrétaire général de l’ONU:

Le Secrétaire général condamne dans les termes les plus forts l’attaque violente qui a eu lieu ce (hier) soir à la maison du docteur Denis Mukwege, le fondateur et Directeur général de l’hôpital de Panzi à Bukavu, dans la province du Sud-Kivu à l’est de la République démocratique du Congo (RDC).  Il est indigné d’apprendre que des hommes armés sont entrés dans la maison du docteur Mukwege et ont tenu sa famille sous menace armée, tuant son garde.

Par son travail extraordinaire et héroïque, docteur Mukwege a sauvé la vie des dizaines de milliers de Congolais, parmi eux des milliers de femmes et de filles victimes de violence sexuelle à l’est de la RDC.  Il continue d’être une force pour le bien, et l’hôpital de Panzi une oasis pour les plus vulnérables.

Le Secrétaire général fait appel au Gouvernement de la République démocratique du Congo pour assurer la sécurité et la sûreté du docteur Mukwege et sa famille, et pour ne ménager aucun effort pour identifier les auteurs de cette attaque et les traduire en justice.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.