Le Secrétaire général condamne la poursuite de la répression contre les civils syriens et exhorte le pouvoir à respecter ses engagements

26 avril 2012
SG/SM/14257

Le Secrétaire général condamne la poursuite de la répression contre les civils syriens et exhorte le pouvoir à respecter ses engagements

26/04/2012
Secrétaire général
SG/SM/14257
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL CONDAMNE LA POURSUITE DE LA RÉPRESSION CONTRE LES CIVILS SYRIENS

ET EXHORTE LE POUVOIR À RESPECTER SES ENGAGEMENTS

La déclaration suivante a été communiquée, aujourd’hui, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général est gravement préoccupé par les informations faisant état de la persistance de violences et des tueries en Syrie, y compris des bombardements et explosions dans plusieurs zones résidentielles ainsi que des affrontements armés.  Il a condamné dans les termes les plus forts la poursuite de la répression contre la population civile syrienne et de la violence d’où qu’elle vienne.  Cette situation est inacceptable et doit cesser immédiatement.

Le Secrétaire général reste très préoccupé par la présence continue d’armes lourdes, d’équipements militaires et de personnel armé dans des centres urbains, comme l’indiquent les observateurs militaires des Nations Unies, ce qui est contraire aux engagements du Gouvernement syrien de retirer ses troupes et armes lourdes de ces zones.  Il demande au Gouvernement de la Syrie de respecter ses engagements sans délai.

Le Secrétaire général rappelle à toutes les parties, en particulier au Gouvernement syrien, la nécessité de faire en sorte que les conditions qui permettront une opération efficace des observateurs militaires des Nations Unies soient en place immédiatement, dont une cessation durable de la violence armée.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.