Le Secrétaire général nomme M. Adama Dieng, du Sénégal, Conseiller spécial pour la prévention du génocide

17 Juillet 2012
SG/A/1360-BIO/4386

Le Secrétaire général nomme M. Adama Dieng, du Sénégal, Conseiller spécial pour la prévention du génocide

17/07/2012
Secrétaire général
SG/A/1360 BIO/4386
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Notice biographique

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL NOMME M. ADAMA DIENG, DU SÉNÉGAL,

CONSEILLER SPÉCIAL POUR LA PRÉVENTION DU GÉNOCIDE

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, a annoncé aujourd’hui la nomination de M. Adama Dieng, du Sénégal, au poste de Conseiller spécial pour la prévention du génocide.  M. Dieng remplace M. Francis Deng, auquel le Secrétaire général exprime sa reconnaissance pour son travail dévoué et les résultats qu’il a obtenus en remplissant un mandat difficile.

M. Dieng effectue actuellement son troisième mandat de Greffier du Tribunal pénal international pour le Rwanda, un poste auquel il a été nommé en 2001.

Comme juriste et spécialiste des droits de l’homme, M. Dieng a eu une carrière remarquable au cours de laquelle il a contribué au renforcement de l’état de droit, à la lutte contre l’impunité et à la promotion du renforcement des capacités dans le domaine des institutions judiciaires et démocratiques, par le biais, entre autres, des missions d’établissement des faits, des publications et des médias.  Il a en outre contribué à la création de plusieurs ONG en Afrique.

M. Dieng a commencé sa carrière au Sénégal comme Greffier des tribunaux régionaux et des tribunaux du travail, et a été Greffier de la Cour suprême du Sénégal pendant six ans.  En 1982, il est entré à la Commission internationale des juristes, où il a rempli plusieurs fonctions, notamment celles de Juriste pour l’Afrique et de Secrétaire exécutif, jusqu’en 1990.  Au cours des 10 ans qui ont suivi, il a été Secrétaire général de la Commission et, dans ce cadre, Expert indépendant des Nations Unies pour Haïti, de 1995 à 2000.

M. Dieng a également assumé les fonctions d’Envoyé du Secrétaire général des Nations Unies au Malawi et a joué un rôle moteur dans la création de la Cour africaine des droits de l’homme et des peuples, ainsi que dans l’élaboration de la Convention de l’Union africaine sur la prévention et la lutte contre la corruption.

Le nouveau Conseiller spécial a enseigné le droit international et les droits de l’homme dans plusieurs instituts et universités dans le monde.  Il a été Consultant auprès de nombreuses organisations, dont l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO), le Bureau de la Haut-Commissaire aux droits de l’homme, la Fondation Ford et l’Union africaine.  M. Dieng est un ancien membre du Conseil d’administration d’« International IDEA », membre d’« Africa Leadership Forum » et Président honoraire de « The World Justice Project ».

Né le 22 mai 1950, M. Dieng est diplômé en droit de l’Université de Dakar et titulaire d’un certificat délivré par le Centre de recherche de l’Académie du droit international de La Haye.  Il a également obtenu un certificat de l’Institut des hautes études internationales de Paris.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.