Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur la Somalie

25 Juillet 2012
SC/10729-AFR/2422

Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur la Somalie

25/07/2012
Conseil de sécurité
SC/10729 AFR/2422
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA SOMALIE

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de juillet, M. Néstor Osorio (Colombie):

Le 24 juillet, le Conseil de sécurité de l’Organisation des Nations Unies a entendu un exposé du Représentant spécial du Secrétaire général, Augustine Mahiga, sur le processus de transition en Somalie.  Il a également entendu M. Hardeep Puri, Ambassadeur de l’Inde et Président du Comité du Conseil de sécurité faisant suite aux résolutions 751 (1992) et 1907 (2009) sur la Somalie et l’Érythrée, présenter un exposé sur les rapports finals du Groupe de contrôle pour la Somalie et l’Érythrée.

Les membres du Conseil ont noté que la transition était entrée dans une phase décisive et qu’elle devait s’achever dans un mois.  Ils se sont félicités de certains progrès accomplis récemment dans l’application de la feuille de route et des accords connexes, y compris l’accord de juin concernant les Protocoles de Nairobi et la publication du nouveau projet de constitution.

Le Conseil a accueilli avec satisfaction les succès militaires remportés par l’AMISOM et les forces du Gouvernement fédéral de transition en Somalie et fait observer qu’il était important de mettre en place rapidement des systèmes de gouvernance légitimes dans ces zones.  Les membres du Conseil ont rendu hommage aux sacrifices et à la bravoure du personnel de l’AMISOM dans la quête de la paix et de la stabilité en Somalie.

Les membres du Conseil ont accueilli avec satisfaction certains des faits nouveaux qui annoncent l’achèvement de la transition, notamment la nomination des 825 membres de l’Assemblée nationale constituante qui s’est réunie le 25 juillet.  Cela étant, ils ont constaté avec une vive préoccupation que l’échéancier convenu récemment à Addis-Abeba, à Nairobi et dans le cadre du Processus de Garowe continuait à ne pas être respecté.  C’est le cas notamment de la nomination des membres du Parlement somalien.  Les membres du Conseil ont rappelé que la transition devait s’achever le 20 août 2012 et ont instamment engagé les institutions fédérales de transition et les signataires de la Feuille de route (les principales parties prenantes) à redoubler d’efforts pour achever les tâches prévues dans la Feuille de route et s’acquitter de leurs engagements avec efficacité et dans les meilleurs délais.

Les membres du Conseil ont souligné que le meilleur moyen d’apporter la paix, la sécurité et le développement économique au peuple somalien est de mettre en place, selon un processus transparent, des institutions responsables et représentatives.  Ils se sont dits gravement préoccupés par les rapports sur la transparence financière en Somalie.  Ils ont à nouveau demandé qu’il soit mis fin aux détournements de fonds, qui privaient les autorités des moyens d’assurer des services essentiels au peuple somalien.  Ils ont souligné qu’il fallait renforcer la transparence financière et améliorer la gestion financière afin de favoriser le développement économique et social en Somalie.

Les membres du Conseil ont insisté sur l’importance primordiale du processus de transition et affirmé leur détermination de prendre des mesures à l’encontre des personnes et entités qui menacent la paix, la sécurité et la stabilité en Somalie et ce, même après l’achèvement du processus de transition en août.

Les membres du Conseil ont également souligné l’importance que revêtent la coopération et le dialogue régionaux pour la promotion d’une paix et d’une stabilité durables en Somalie.

Les membres du Conseil ont encouragé tous les Somaliens à participer de manière constructive au processus politique et à s’orienter vers une Somalie plus pacifique et plus stable.  Les semaines à venir offrent l’occasion sans précédent de réaliser les aspirations du peuple somalien à la paix et à la prospérité, grâce à une transition transparente vers une gouvernance responsable.  Les membres du Conseil ont exhorté les principales parties prenantes à saisir cette occasion.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.