Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur la crise au Mali

22 mars 2012
SC/10590-AFR/2359

Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur la crise au Mali

22/03/2012
Conseil de sécurité
SC/10590 AFR/2359
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA CRISE AU MALI

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de mars, M. Mark Lyall Grant (Royaume-Uni):

Les membres du Conseil de sécurité condamnent fermement le fait que des éléments des Forces armées maliennes aient pris par la force le pouvoir détenu par le Gouvernement malien démocratiquement élu.  Ils engagent ces éléments à assurer la sécurité et la sûreté du Président Amadou Toumani Touré et à regagner leurs casernes.  Ils exigent la libération de tous les dirigeants maliens détenus.

Les membres du Conseil demandent le retour immédiat de l’ordre constitutionnel et du gouvernement démocratiquement élu.  Ils demandent également que soit préservé le processus électoral comme prévu initialement.

Les membres du Conseil exhortent toutes les parties à faire preuve de la plus grande retenue, à s’abstenir de recourir à la violence et à rester calmes.

Les membres du Conseil accueillent avec satisfaction l’action menée par le Bureau des Nations Unies pour l’Afrique de l’Ouest et les partenaires internationaux, notamment l’Union africaine et la Communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest (CEDEAO), et déclarent qu’ils entendent continuer de suivre de près l’évolution de la situation au Mali.

Les membres du Conseil soulignent qu’il faut maintenir et respecter la souveraineté, l’unité et l’intégrité territoriales.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.