Les États parties à la Convention sur le droit de la mer élisent Szymon Uscinowicz, de la Pologne, comme membre de la Commission des limites du plateau continental

19 décembre 2012
MER/1985

Les États parties à la Convention sur le droit de la mer élisent Szymon Uscinowicz, de la Pologne, comme membre de la Commission des limites du plateau continental

19/12/2012
Assemblée générale
MER/1985
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Convention sur le droit de la mer

Réunion des États parties

1re réunion – matin

LES ÉTATS PARTIES À LA CONVENTION SUR LE DROIT DE LA MER ÉLISENT SZYMON UŚCINOWICZ

DE LA POLOGNE, COMME MEMBRE DE LA COMMISSION DES LIMITES DU PLATEAU CONTINENTAL

Au cours d’une réunion extraordinaire tenue ce matin au Siège de l’ONU à New York, les États parties à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer ont élu le vingt et unième membre de la Commission des limites du plateau continental (CLPC), achevant ainsi la procédure de renouvellement de la composition de la Commission, entamée lors de la vingt-deuxième Réunion des États parties dont les travaux ont eu lieu au mois de juin dernier.

Au terme de la réunion extraordinaire de ce matin, M. Szymon Uścinowicz, de la Pologne, a été élu après un vote en remportant 119 voix sur les 121 votes exprimés par les représentants d’États parties présents à la réunion et ayant pris part à la procédure de vote.  Deux délégations se sont abstenues.  Conformément aux règles de procédure en vigueur, l’élection a eu lieu à bulletin secret.  Une majorité égale à au moins deux tiers des suffrages exprimés par les États parties était requise pour l’emporter.  Seul candidat présenté par le Groupe des États d’Europe orientale, M. Uścinowicz devient le vingt et unième membre de la Commission, qui est composée d’experts en matière de géologie, de géophysique ou d’hydrographie.  Le mandat qui lui est confié au terme de son élection expirera au mois de juin 2017.

Le rôle de la Commission des limites du plateau continental est d’examiner les données et autres renseignements présentés par les États côtiers en ce qui concerne la limite extérieure du plateau continental lorsque ce plateau s’étend au-delà de 200 milles marins, et de soumettre des recommandations.  Le plateau continental est défini par la Convention comme comprenant les fonds marins et leur sous-sol au-delà des limites de la mer territoriale.  Ces fonds marins et leur sous-sol sont, du fait de leurs caractéristiques géologiques, considérés comme étant le prolongement naturel du territoire terrestre de l’État concerné, ceci jusqu’au rebord externe de la marge continentale.

Avant de procéder au vote, les États parties à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer ont approuvé le rapport de la Commission de vérification des pouvoirs.

M. Uścinowicz est né le 4 avril 1953 à Gdánsk en Pologne.  Il est titulaire de deux doctorats en géologie, dont un en géologie du quaternaire, obtenus à l’Institut polonais de géologie de l’Université de Varsovie.  M. Uścinowicz est également titulaire d’une maîtrise d’océanographie physique de l’Université de Gdánsk.  Sa notice biographique complète figure en annexe de la note publiée sous la cote SPLOS/252 par le Secrétaire général des Nations Unies.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.