Le Secrétaire général annonce le lancement du Réseau des solutions pour le développement durable

9 août 2012
ENV/DEV/1315

Le Secrétaire général annonce le lancement du Réseau des solutions pour le développement durable

09/08/2012
Couverture des réunions
ENV/DEV/1315
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL ANNONCE LE LANCEMENT DU RÉSEAU DES SOLUTIONS POUR LE DÉVELOPPEMENT DURABLE

(adapté de l’anglais)

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, lancera prochainement le Réseau des solutions pour le développement durable, un nouveau réseau mondial indépendant regroupant des centres de recherche, des universités et des institutions techniques chargés de trouver des solutions à certains des problèmes environnementaux et socioéconomiques les plus pressants de la planète.

Dirigé par son Conseiller spécial du Secrétaire général pour les Objectifs du Millénaire pour le développement, M. Jeffrey Sachs, le Réseau travaillera de concert avec le monde des entreprises, la société civile, les institutions de l’ONU et d’autres organisations internationales pour identifier et partager les meilleurs moyens de réaliser le développement durable.  Cette initiative s’intègre dans les efforts déployés dans le cadre du mandat de l’après 2015 et des conclusions et recommandations de la Conférence des Nations Unies sur le développement durable Rio+20.

« Les objectifs post-2015 permettront au monde de se centrer sur les défis essentiels en matière de développement durable », a indiqué le Secrétaire général.  « Le Réseau des solutions pour le développement durable permet, de manière novatrice, de tirer profit de l’expertise des universités, des centres de recherche scientifiques et des divisions technologiques des entreprises dans le monde entier. »

Le Réseau travaillera en étroite coopération avec le Groupe de haut niveau de personnes éminentes pour l’agenda pour le développement post-2015, qui a été annoncé par l’ONU la semaine dernière.

L’ampleur des défis en matière de développements durable est sans précédent.  Malgré les importants progrès réalisés en matière de lutte contre la pauvreté extrême depuis le lancement, en 2000, des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) dont la date butoir est fixée à 2015, plus d’un milliard de personnes en sont toujours victimes.  L’inégalité et l’exclusion sociale ne cessent d’augmenter dans la plupart des pays.  En outre, l’impact humain sur l’environnement a déjà atteint un niveau dangereux.  Alors que la population mondiale devrait atteindre 9 milliards de personnes en 2050 et que le PIB mondial doit passer de 70 mille milliards aujourd’hui à 250 mille milliards à cette date, la planète doit, de toute urgence, disposer d’un cadre pour le développement durable, capable de répondre aux défis que représentent la lutte contre la pauvreté, l’augmentation de l’inclusion sociale et la protection de la planète.

Tandis que les politiques du monde entier privilégient trop souvent le court terme, les gouvernements, cependant, manquent souvent des informations nécessaires et en temps voulu pour mettre sur pied des stratégies de développement durable à long terme.  Il est donc essentiel que les scientifiques et les experts indépendants en technologies appuient le développement d’analyses à long terme et de programmes de démonstration.  Face à ce défi sans précédent, il est important de faire appel à une nouvelle génération de personnes capables de trouver les solutions pour répondre aux objectifs locaux, nationaux et régionaux.

« Depuis 1992, date à laquelle s’était tenu le Sommet de la Terre à Rio, le monde n’a pas réussi à répondre à certains des problèmes sociaux et environnementaux les plus pressants auxquels nous sommes aujourd’hui confrontés », a regretté M. Sachs.  « On ne peut continuer à ignorer cette situation.  Nous devons faire participer la communauté scientifique et technique et tirer parti de l’expertise technologique du secteur privé et de la société civile afin de trouver et de mettre en œuvre des solutions pratiques ».

Pour de plus amples informations, veuillez contacter Erin Trowbridge, trowbridge@ei.columbia.edu, tél: +1-917-291-7974, ou Charlotte Scaddan, Département de l’information, tél: +1-917-367-9378, scaddan@un.org ou visiter le site Internet: www.unsdsn.org.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.