Conférence de presse sur la contribution des régions russes à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement

19 décembre 2012
Conférence de presse

Conférence de presse sur la contribution des régions russes à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement

19/12/2012
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LA CONTRIBUTION DES RÉGIONS RUSSES À LA RÉALISATION

DES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT


Le premier Vice-Président de l’Association de la Fédération de Russie pour les Nations Unies, M. Alexey Borisov, a présenté aujourd’hui à la presse un rapport intitulé « Les régions de la Russie et les Objectifs du Millénaire pour le développement des Nations Unies (OMD) ».  Il était accompagné du Gouverneur du territoire de Krasnoïarsk, M. Lev Kuznetsov, et de celui de la région de Tambov, M. Oleg Betin.


Le rapport parle de la manière dont la Fédération de Russie a adapté la réalisation des OMD aux spécificités de ses régions.  Ainsi, d’une superficie équivalente à cinq fois celle de la France, le territoire de Krasnoïarsk, a dit son Gouverneur, mise sur la jeunesse car un habitant sur six est étudiant.  La Sibérie, a voulu rappeler M. Kuznetsov, n’est pas enclavée.  C’est un endroit où se construisent des villes modernes, avec de bons systèmes d’éducation et de santé, et une réelle vie culturelle.


Le Gouverneur a d’ailleurs confié avoir proposé au Secrétaire général de l’ONU de soutenir un projet de centre humanitaire international pour la jeunesse qui aurait pour ambition de stimuler la participation des jeunes au règlement des problèmes -clefs du développement.  Faire partager à la jeunesse les mêmes valeurs et les mêmes priorités est le meilleur moyen de parvenir à un monde durable, a plaidé le Gouverneur. 


Son homologue de la région de Tambov a dit accorder la priorité à la sécurité alimentaire.  Il a, à son tour, appelé à la création d’une institution, un « fond pour la bonne alimentation », qui symboliserait le rejet des organismes génétiquement modifiés (OGM).  Bien qu’elle soit interdite en Fédération de Russie, l’importation des OGM est très difficile à contrôler.  Avec ses 3,5 millions d’hectares de terres noires ou tchernoziom, le meilleur sol au monde, la région de Tambov s’est imposée comme le leader russe de la production agricole. 


Le Gouverneur a indiqué, qu’au nom du Centre scientifique de la ville de Michurynsk, il a aussi proposé au Secrétaire général de l’ONU la création d’un mécanisme et d’une feuille de route pour le contrôle de la production alimentaire. 


Dans le contexte du suivi de la Conférence sur le développement durable « Rio+20 », le premier Vice-Président de l’Association de la Fédération de Russie pour les Nations Unies a annoncé que les régions de son pays vont désormais se concentrer sur la transition des OMD vers les objectifs de développement durable.  Tout en se félicitant du véritable dialogue entre la société civile russe et le Secrétaire général de l’ONU, il a tenu à souligner le « rôle déterminant » des responsables des régions s’agissant du développement durable. 


*  ***  *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.