Conférence de presse sur le sport, la paix et le développement

28 novembre 2012
Conférence de presse

Conférence de presse sur le sport, la paix et le développement

28/11/2012
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE SUR LE SPORT, LA PAIX ET LE DÉVELOPPEMENT


Deux anciennes gloires de l’Inter Milan, Luis Figo et Francesco Toldo, ont présenté devant la presse, cet après-midi, les grandes lignes du projet « Inter Campus », porté par le célèbre club de football italien, visant à promouvoir, grâce au ballon rond, le développement et la paix auprès d’enfants en difficulté. 


« Même après une carrière de 20 ans de sport professionnel de haut niveau, jamais je n’ai connu une émotion comparable à ce que j’ai éprouvé dans le cadre du projet « Inter Campus » à la rencontre de tous ces enfants qui vivent dans les pays les plus pauvres du monde », a confié l’ancien gardien de but italien Francesco Toldo, lors d’une conférence de presse au Siège de l’ONU, à New York.


Les deux footballeurs étaient accompagnés du Représentant permanent de l’Italie auprès des Nations Unies, M. Cesare Maria Ragaglini, et du Conseiller spécial de l’ONU pour le sport au service de la paix et du développement, M. Wilfried Lemke.


Le premier a rappelé que les femmes et les enfants étaient les premiers touchés par les situations de guerre.  Il a souligné le rôle important du football, le sport le plus populaire du monde, dans la promotion de la paix et de la compréhension mutuelle.


Le second a précisé que l’objectif du projet n’était pas de mettre l’accent sur un sport d’élite, mais sur le rôle du sport d’élite au service de la paix et du développement.


« Nous avons besoin pour cela de modèles et du soutien de nombreux autres clubs », a-t-il dit.  Le Conseiller spécialde l’ONU a ajouté que de plus en plus d’équipes avaient conscience de leur responsabilité sociale.


Créée en 1997, l’organisation « Inter Campus », basée à Milan, offre des cours de formation au football à 10 000 enfants dans le monde, grâce à un réseau de 200 instructeurs.  Elle s’adresse à des enfants issus de 25 pays et qui vivent dans des zones frappées par les difficultés et la guerre. 


Organisation à but non lucratif, « Inter Campus » travaille en partenariat avec des organisations non gouvernementales locales et des entreprises du secteur privé pour offrir un soutien aux enfants dans le cadre de programmes éducatifs qui respectent les grandes valeurs du sport. 


Ancien joueur du Real Madrid, du FC Barcelone et de l’Inter Milan, sélectionné à de nombreuses reprises dans l’équipe nationale portugaise, Luis Figo a rappelé qu’il avait nourri le rêve de devenir joueur de football professionnel depuis l’enfance, et qu’il avait certainement eu de la chance, étant issu d’une famille de classe moyenne au Portugal. 


« Il ne s’agit pas d’un projet pour un an ou deux, mais d’un projet pour la vie, et il va bien au-delà des 10 000 enfants concernés à ce stade », a déclaré Luis Figo, estimant que le football avait une responsabilité en termes d’intégration sociale.


Son collègue Francesco Toldo, ancien gardien de but de l’Inter Milan et de la Fiorentina, et membre de l’équipe italienne lors de l’Euro 2000, a pour sa part cité l’exemple de la Roumanie, où de nombreux mineurs abandonnés ont trouvé dans le football un moyen de réintégration.


Il a aussi expliqué qu’une coupe du monde avait été organisée au stade San Siro de Milan en 2008, avec 300 enfants invités dans le cadre d’« Inter Campus ».  Il a ajouté que, grâce à ce projet, des garçons et des filles israéliens et palestiniens avaient été réunis sur un même terrain de football. 


*   ***   *


À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.