Conférence de presse du Directeur des opérations du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) de retour d’une mission en République démocratique du Congo

5 novembre 2012
Conférence de presse

Conférence de presse du Directeur des opérations du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) de retour d’une mission en République démocratique du Congo

05/11/2012
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE DU DIRECTEUR DES OPÉRATIONS DU BUREAU DE LA COORDINATION DES AFFAIRES

HUMANITAIRES (OCHA) DE RETOUR D’UNE MISSION EN RÉPUBLIQUE DÉMOCRATIQUE DU CONGO

Le Directeur des opérations du Bureau de la coordination des affaires humanitaires (OCHA) a insisté pour que les donateurs répondent de toute urgence à l’appel de fonds pour la République démocratique du Congo (RDC) où la situation humanitaire dans les provinces du Nord et du Sud-Kivu ne cesse de se détériorer.

M. John Ging, qui revient d’une mission en RDC, a donné aujourd’hui une conférence de presse au Siège de l’ONU à New York.  Il a précisé que l’appel de fonds, qui s’élève à 791 millions de dollars, n’avait été financé qu’à hauteur de 429 millions de dollars.

Le Directeur des opérations a expliqué qu’il a séjourné du 21 au 26 octobre dans les Kivu pour évaluer la situation humanitaire et engager des discussions sur la manière d’améliorer la réponse des donateurs.  L’est de la RDC connaît depuis quelques mois d’importants mouvements de déplacés causés par les rebelles du M23 et plusieurs autres groupes armés. 

« Des abus massifs sont commis contre des civils y compris des meurtres, des viols et des actes brutaux de représailles », a alerté le Directeur des opérations.

Selon OCHA, la RDC compte 2,4 millions de déplacés dont 1,6 million dans le Nord et le Sud-Kivu.  C’est là une « sombre illustration » de la grave crise humanitaire à laquelle le pays est confronté, a souligné M. John Ging.

Le Directeur des opérations a cité d’autres défis: 4,5 millions de personnes touchées par l’insécurité alimentaire, un million d’enfants de moins de 5 ans souffrant de malnutrition aiguë et 27 000 cas de choléra.

L’action humanitaire, qui doit être renforcée, a permis, au cours de la première moitié de 2011, d’offrir des soins de santé à 10,5 millions de personnes, de l’eau et de la nourriture à 3,1 millions, et des vivres et des articles non alimentaires à plus d’un million de personnes.

M. Ging a néanmoins déploré que la situation humanitaire de la RDC n’attire pas la même attention que d’autres crises parfois moins graves, comme en témoigne la baisse continue des réponses aux appels de fonds. 

En 2009, l’appel de fonds était de 541 millions de dollars, alors qu’en 2012, il est de 791 millions de dollars mais financé qu’à hauteur de 429 millions de dollars, a-t-il révélé.  Il s’est dit satisfait d’avoir été accompagné lors de sa mission en RDC par des émissaires des États-Unis et du Royaume-Uni, lesquels ont constaté l’ampleur des besoins.

Le Directeur des opérations a également fait le point de la situation en Syrie caractérisée par une difficulté d’accès.  Il a toutefois déclaré que 50% de l’aide humanitaire avait été acheminée dans les zones de conflit, l’autre moitié bénéficiant à quelque 1,5 million de déplacés, en particulier dans les zones contrôlées par les rebelles.  

Quant à l’ouragan Sandy, M. John Ging a rappelé qu’outre les États-Unis, il avait durement touché les Caraïbes, en particulier Haïti où le bilan est de 50 morts, 27 000 maisons endommagées et des cultures détruites, rendant près de 100 000 personnes complètement dépendantes de l’assistance humanitaire.  OCHA prépare déjà un appel de fonds dont le montant sera communiqué prochainement, a-t-il annoncé.

À Cuba, des écoles ont été détruites et près de 500 000 personnes auront besoin d’une assistance alimentaire et non alimentaire, a aussi indiqué M. Ging.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.