Conférence de presse du Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye, M. Ian Martin

9 Juillet 2012
Conférence de presse

Conférence de presse du Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye, M. Ian Martin

09/07/2012
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE DU REPRÉSENTANT SPÉCIAL DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL ET CHEF

DE LA MISSION D’APPUI DES NATIONS UNIES EN LIBYE, M. IAN MARTIN

Le Représentant spécial du Secrétaire général et Chef de la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL), M. Ian Martin, a qualifié, aujourd’hui, de « succès extraordinaire », les élections législatives qui se sont déroulées le 7 juillet dernier en Libye.

Au cours de la conférence de presse qu’il a donnée au Siège de l’ONU à New York, par vidéoconférence en direct de Tripoli, le Représentant spécial a salué « la bonne organisation et la transparence extrêmement positive du scrutin ».  Il a félicité la Commission électorale nationale pour avoir respecté le calendrier alors qu’elle n’avait ni l’expérience ni la structure pour réussir aussi bien des élections qui combinaient des scrutins majoritaire, proportionnel et de liste.

« C’est un exemple d’efficacité salué par les organisations internationales comme l’Union africaine, l’Union européenne et autres partenaires qui se sont, en outre, réjouies de la transparence du processus », a dit M. Martin qui a également noté « la flexibilité » de l’organisation eu égard à « la situation particulière dans l’est du pays ».

Le Représentant spécial a rendu hommage au comportement démocratique des électeurs de cette partie de la Libye lesquels ont protégé les bureaux de vote et le matériel électoral, permettant aux électeurs de voter tardivement mais de voter quand même.

M. Martin a estimé que les auteurs des attaques à Bengazi ne sont pas représentatifs de la population de la région.  Ces attaques, a-t-il affirmé, n’ont pas été de nature à entacher les résultats du scrutin.  « Il n’y a pas de raison de douter de l’effectivité du vote dans ces bureaux », a tranché le Représentant spécial.

« Les Libyens sont fiers du processus électoral », a-t-il constaté.  Les bulletins ont été comptés tout de suite après la fermeture des bureaux de vote, permettant à des partis et des candidats d’annoncer les tendances, avant la publication officielle des résultats.

Les futurs dirigeants du pays, en particulier dans l’est du pays, devront analyser les raisons des incidents qui ont émaillé le scrutin, a conseillé le Représentant spécial. « Nous devons donner du temps aux nouveaux responsables pour engager le dialogue avec les groupes de l’est du pays ».  M. Ian Martin a rappelé que les Libyens doivent encore participer au référendum constitutionnel et aux autres élections locales. 

Le Représentant spécial n’a pas voulu donné trop d’importance au faible nombre d’observateurs internationaux, au cours de ce scrutin.  Les « 10 000 observateurs nationaux ont fait un excellent travail », a-t-il affirmé, en parlant d’un processus « aussi inclusif que possible », comme en témoignent les arrangements spéciaux pour les personnes déplacées comme les Touaregs.

Quant à la future forme de l’État, M. Ian Martin a reconnu que c’est un débat « important » qui devra être mené en Libye où « les groupes armés ne devraient pas imposer leur choix par la force ».

La sécurité reste un des défis majeurs pour le nouveau Gouvernement issu des élections, a prévenu le Représentant spécial.  « Fort de la légitimité du vote démocratique », le Gouvernement devra statuer l’armée, la police, l’intégration et la démobilisation des anciens combattants et le contrôle des armes, a indiqué le Chef de la MANUL. 

« Les Nations Unies poursuivront leur appui au renforcement et à l’amélioration du système judiciaire », a-t-il assuré, en précisant que le sort de M. Saif Al Islam Kadhafi, fils du dirigeant déchu, « est du ressort de La Haye », siège de la Cour pénale internationale (CPI).

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.