Conférence de presse du Président du Conseil de sécurité pour le mois de mars, M. Mark Lyall Grant, du Royaume-Uni

2 mars 2012
Conférence de presse

Conférence de presse du Président du Conseil de sécurité pour le mois de mars, M. Mark Lyall Grant, du Royaume-Uni

02/03/2012
Communiqué de presse
Conférence de presse
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

CONFÉRENCE DE PRESSE DU PRÉSIDENT DU CONSEIL DE SÉCURITÉ POUR LE MOIS

DE MARS, M. MARK LYALL GRANT, DU ROYAUME-UNI

Le Président du Conseil de sécurité pour le mois de mars et Représentant permanent du Royaume-Uni auprès des Nations Unies, M. Mark Lyall Grant, a présenté à la presse, cet après-midi, le programme de travail mensuel du Conseil, notamment marqué par un débat sur la Somalie, le 5 mars, puis d’un autre, le 12 mars, sur l’évolution de la situation au Moyen-Orient, que présidera le Ministre britannique des affaires étrangères, M. William Hague.

M. Grant a indiqué que le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, participerait probablement au débat du 5 mars sur la Somalie, ainsi que son Envoyé spécial pour ce pays, M. Augustine P. Mahiga.  Il a espéré qu’une déclaration présidentielle sera adoptée à l’occasion de ce débat qui se tient 10 jours après la Conférence de Londres sur la Somalie.

Lors d’une journée de consultations, le 6 mars, le Conseil entendra la présentation mensuelle du Département des affaires politiques (DPA), a-t-il indiqué.  Les membres du Conseil feront ensuite le point sur la mission qu’ils ont effectuée en février en Haïti, l’occasion, a-t-il dit, de discuter des leçons tirées et de l’avenir de la Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti (MINUSTAH).  Deux jours plus tard, le Représentant spécial du Secrétaire général pour Haïti, M. Mariano Fernandez, fera un exposé sur la MINUSTAH, avant la tenue de consultations sur cette question.

Dans l’après-midi du 6 mars, la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires et Coordonnatrice des secours d’urgence, Mme Valerie Amos, fera un point sur les progrès accomplis en vue de faciliter l’accès humanitaire en Syrie, ainsi que sur la région du Sahel où elle s’est rendue récemment. 

Concernant la Syrie, M. Grant a déclaré que tous les membres du Conseil avaient eu l’occasion, cette semaine, de s’entretenir avec l’ancien Secrétaire général Kofi Annan, Envoyé spécial conjoint de l’ONU et de la Ligue des États arabes.  « Nous espérons qu’il tiendra le Conseil informé », a-t-il dit, ajoutant: « Tout ce que nous faisons au Conseil de sécurité doit être complémentaire des efforts menés par Kofi Annan. »  Il a aussi reconnu que les membres du Conseil avaient soulevé la question du risque qu’Al-Qaida rejoigne les rangs de l’opposition en Syrie.

Le 7 mars, le Premier Ministre de la Libye, M. Abdel Rahim al-Kib, participera à une séance consacrée à la Mission d’appui des Nations Unies en Libye (MANUL).  Les membres du Conseil entendront ainsi un exposé du Représentant spécial du Secrétaire général pour la Libye, M. Ian Martin, avant de tenir des consultations sur ce sujet.  Le Conseil devrait se prononcer sur le renouvellement du mandat de la MANUL dans la semaine du 12 mars, a précisé M. Lyall Grant.

Dans l’après-midi du 7 mars, le Conseil mènera des consultations sur le Yémen, en présence de l’Envoyé spécial du Secrétaire général, M. Djemal Benamar, qui sera de retour de ce pays.

Le 8 mars, a poursuivi M. Grant, le Conseil tiendra une séance informelle suivant la « formule Arria », pour célébrer la Journée internationale de la femme, sur le rôle des femmes en matière de médiation et dans la reconstruction postconflit.  Parmi les participants à cette séance, figurera, notamment, la Ministre chargée des ressources en eau de l’Ouganda, Mme Betty Bigombe.

Le 12 mars, le Conseil tiendra, le matin, un débat public sur les défis et les opportunités résultant de l’évolution de la situation au Moyen-Orient, présidé par M. Hague.  Trois ministres des affaires étrangères de la région ont été invités à y participer, a souligné le Président du Conseil, ajoutant que plusieurs autres ministres seraient présents.  L’examen mensuel de la question du Moyen-Orient, y compris la question palestinienne, qui aura lieu le 27 mars, le matin, sera suivi de consultations sur cette question.

Un événement informel aura lieu l’après-midi du 12 mars sur le thème « du militantisme à la responsabilité », auquel participera M. Hague, ainsi que des représentants d’États Membres, de la société civile, d’acteurs non étatiques et des médias, qui aborderont des questions relatives aux manifestations pacifiques et à l’opposition au Gouvernement.  Ce débat sera retransmis en vidéo sur le site de l’ONU et sur Twitter.  Le Ministre des affaires étrangères de la Tunisie, M. Rafiq Abdel-Salam, sera l’un des participants, a expliqué M. Lyall Grant.

Au cours de consultations, le 15 mars dans la matinée, le Secrétaire général adjoint aux affaires politiques, M. B. Lynn Pascoe, fera un exposé sur la Mission des Nations Unies au Soudan du Sud (MINUSS), en présence de la Représentante spéciale du Secrétaire général et Chef de la Mission, Mme Hilde Johnson.  Les membres du Conseil se réuniront ensuite en séance informelle pour des consultations sur ce sujet. 

Le 20 mars, le Conseil tiendra son débat trimestriel sur la Mission d’assistance des Nations Unies en Afghanistan (MANUA), avec une présentation du nouveau Représentant spécial du Secrétaire général, M. Ján Kubis.  Il se réunira à nouveau le 22 mars pour se prononcer sur le renouvellement du mandat de la MANUA.  Le lendemain, le Conseil abordera la question du Liban, en présence du nouveau Coordonnateur spécial pour le Liban, M. Derrick Plambley, a ajouté M. Lyall Grant.  Le Conseil tiendra également des consultations sur la Sierra Leone, après le récent départ du Représentant spécial du Secrétaire général dans ce pays.

Le Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, M. Hervé Ladsous, et la Secrétaire générale adjointe à l’appui aux missions, Mme Susana Malcorra, feront une présentation devant le Conseil, le 26 mars, qui donnera lieu à un débat sur le fonctionnement des opérations de maintien de la paix.

Le 28 mars, le Conseil entendra un exposé sur le Bureau intégré des Nations Unies pour la consolidation de la paix en Guinée-Bissau (BINUGBIS), séance qui sera suivie de consultations sur le même sujet.  S’agissant du Soudan, le représentant britannique a dit que le Conseil travaillait à la rédaction d’une déclaration présidentielle qui pourrait être adoptée dans les prochains jours.

M. Grant, qui arborait une jonquille à la boutonnière en l’honneur de la fête galloise de Saint-David, célébrée hier, a enfin affirmé que le déjeuner offert par le Secrétaire général aux membres du Conseil aurait lieu le 15 mars.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.