Le Président de la Banque mondiale propose une évaluation biannuelle des progrès dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)

15 novembre 2012
CCS/2-DEV/2965

Le Président de la Banque mondiale propose une évaluation biannuelle des progrès dans la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD)

15/11/2012
Communiqué de presse
CCS/2 DEV/2965
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE PRÉSIDENT DE LA BANQUE MONDIALE PROPOSE UNE ÉVALUATION BIANNUELLE DES PROGRÈS

DANS LA RÉALISATION DES OBJECTIFS DU MILLÉNAIRE POUR LE DÉVELOPPEMENT (OMD)

(Adapté de l’anglais)

Le Président de la Banque mondiale a proposé d’évaluer, à chacune des deux réunions annuelles du Conseil des chefs de secrétariat des organismes des Nations Unies pour la coordination (CCS), les progrès réalisés dans la mise en œuvre des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).  Cette proposition, faite le 8 novembre dernier, a été accueillie chaleureusement par les autres membres du CCS. 

M. Jim Yong Kim, qui participait pour la première fois au CCS, a déclaré: « il est essentiel que nous comblions les lacunes d’ici à 2015.  L’approche orientée vers les solutions et les résultats que nous avons adoptée aujourd’hui envoie un message fort à la communauté internationale sur notre détermination collective à mettre fin à la pauvreté et à avancer vers une prospérité partagée ».

À trois ans de l’échéance fixée pour la réalisation des OMD, plusieurs pays accusent des retards.  Des initiatives telles que le Cadre d’accélération de la réalisation des Objectifs, appliquée dans 40 pays, permettent au système des Nations Unies d’identifier les goulets d’étranglement et de déterminer les mesures correctives. 

Le CCS doit être « une puissante plateforme de solutions », a d’ailleurs souhaité le Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon.  L’Administratrice du Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et Présidente du Groupe des Nations Unies pour le développement, Mme Helen Clark, s’est dite impatiente de travailler avec le nouveau Président de la Banque mondiale.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.