L’Assemblée générale a élu le Ministre des affaires étrangères de la Serbie, M. Vuk Jeremic, Président de sa soixante-septième session

8 juin 2012
AG/11253

L’Assemblée générale a élu le Ministre des affaires étrangères de la Serbie, M. Vuk Jeremic, Président de sa soixante-septième session

08/06/2012
Assemblée générale
AG/11253
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

Assemblée générale

Soixante-sixième session

113e séance plénière - matin


L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE A ÉLU LE MINISTRE DES AFFAIRES ÉTRANGÈRES DE LA SERBIE,M. VUK JEREMIĆ,

PRÉSIDENT DE SA SOIXANTE-SEPTIÈME SESSION


Le Ministre des affaires étrangères de la Serbie, M. Vuk Jeremić, a été élu, ce matin, Président de la soixante-septième session de l’Assemblée générale.  L’Assemblée a également désigné 20 de ses 21 vice-présidents.


Pour la première fois depuis 1991, lorsque le Groupe des États asiatiques avait présenté trois candidats, l’Assemblée a dû procéder à un vote à bulletin secret pour choisir son Président, issu, cette année, du Groupe des États d’Europe orientale.


Élu à l’issue du premier tour, M. Jeremić a recueilli 99 voix, contre 85 en faveur du Représentant permanent de la Lituanie auprès des Nations Unies, M. Dalius Čekuolis.  La majorité relative des votants était de 93 voix.


M. Jeremić, soulignant être issu d’un petit « pays en développement qui ne fait partie d’aucune alliance militaire ni politique », a dit considérer cette élection comme un « hommage rendu au peuple serbe ». 


« Ces dernières années, sous le leadership courageux de M. Boris Tadic, la Serbie a contacté ses voisins, tendu la main de l’amitié et de la réconciliation », a-t-il affirmé, notant qu’« une période difficile a pris fin ».  « Aujourd’hui, notre nation peut se présenter face au monde », a déclaré le chef de la diplomatie serbe.


Le Président élu a annoncé que le thème du débat général de la soixante-septième session de l’Assemblée générale porterait sur « l’ajustement ou le règlement des différends internationaux par des moyens pacifiques ». 


« Étant donné notre expérience, nous pensons que nous pouvons faciliter la mise en œuvre de toute proposition qui en résultera, y compris celles spécifiquement liées à la prévention des conflits », a-t-il expliqué.


« Si Dieu le veut, la prochaine Assemblée pourrait entrer dans l’Histoire comme l’Assemblée de la paix », a conclu M. Jeremić.


Le Président de la session en cours, M. Nassir Abdulaziz Al-Nasser, du Qatar, a mis en exergue la « très longue expérience internationale » de son successeur, qui, a-t-il précisé, dirigera les travaux de l’Assemblée générale de façon « dévouée et compétente ».


Pour les trois mois à venir, « beaucoup de travail reste à fournir », a estimé M. Al-Nasser, exprimant sa détermination « à faire en sorte que l’Assemblée générale soit plus forte et que le monde puisse compter sur elle ».


Au nom des cinq groupes régionaux, les représentants du Bénin (Afrique), de Vanuatu (Asie-Pacifique), du Belarus (Europe orientale), du Honduras (Amérique latine et Caraïbes), de la Turquie (Europe occidentale et autres États).


L’Assemblée générale a par ailleurs désigné les États, dont les cinq membres permanents du Conseil de sécurité (Chine, États-Unis, Fédération de Russie, France et Royaume-Uni), qui assumeront la vice-présidence de la soixante-septième session.


Il s’agit de l’Algérie, de l’Angola, du Congo, du Ghana et de la Sierra Leone, un sixième pays devant être désigné plus tard, pour le Groupe des États d’Afrique; de l’Afghanistan, du Bangladesh, du Liban, du Népal et des Palaos, pour le Groupe des États d’Asie; du Honduras, du Pérou et de Trinité-et-Tobago, pour le Groupe d’Amérique latine et des Caraïbes; d’Israël et des Pays-Bas, pour le Groupe des États d’Europe occidentale et autres États.


Ainsi élus, le Président et ses 21 vice-présidents ne prendront leurs fonctions qu’à partir de l’ouverture de la soixante-septième session de l’Assemblée générale, le 13 septembre prochain.


En revanche, les présidents, vice-présidents et rapporteurs des six grandes commissions de l’Assemblée générale seront élus ultérieurement.


Enfin, bénéficiaire du tirage au sort par le Secrétaire général, la Jamaïque occupera le premier siège dans la salle de l’Assemblée générale pour toute la durée de la soixante-septième session.  La délégation jamaïcaine sera assise à droite, face à la tribune présidentielle, et les autres États Membres suivront, par ordre alphabétique des noms des pays en anglais.


La prochaine séance de l’Assemblée générale sera annoncée dans le Journal des Nations Unies.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.