Activités du Secrétaire général en France du 2 au 4 novembre 2011

8 novembre 2011
SG/T/2818

Activités du Secrétaire général en France du 2 au 4 novembre 2011

8/11/2011
Secrétaire général
SG/T/2818
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

ACTIVITÉS DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL EN FRANCE, DU 2 AU 4 NOVEMBRE 2011

Le Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, est arrivé à Cannes (France) mercredi 2 novembre au soir, en provenance de Libye.

Au Sommet du G-20 qui s’est tenu les 3 et 4 novembre, le Secrétaire général a exhorté les chefs d’État et de gouvernement à trouver des solutions ensemble pour répondre à la crise économique mondiale, et il a salué les efforts accomplis en ce sens.

Il les a aussi appelés à progresser plus vite vers les Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD) et à forger une vision commune pour un développement durable en vue du prochain Sommet Rio+20 en 2012.

Le Secrétaire général s’est engagé à ce que les Nations Unies jouent pleinement leur rôle sur les questions de développement, en continuant à négocier des partenariats entre tous les acteurs concernés par les OMD, notamment les programmes en faveur de la santé des femmes et des enfants, de la sécurité alimentaire et des énergies renouvelables, qui ont déjà permis des avancées.

Il a rappelé aux responsables du G-20 le besoin de financements adéquats pour le développement.

En marge du Sommet, le Secrétaire général a rencontré jeudi matin le Président de la République de Corée, M. Lee Myung-bak.  Ils ont convenu que les responsables du G-20 devaient continuer de s’intéresser aux questions du développement, et pas seulement à la crise de la zone euro.  Le Secrétaire général a salué la contribution de la République de Corée aux opérations de maintien de la paix de l’ONU, notamment au Soudan du Sud.  Les deux hommes ont discuté de la récente mission de la Secrétaire générale adjointe aux affaires humanitaires, Mme Valerie Amos, en République populaire démocratique de Corée (RPDC), et en particulier des programmes d’aide aux enfants.

Le Secrétaire général a ensuite pris la parole devant la réunion des syndicats des pays du G-20, désignée sous le nom de L.20, pour appeler à dépasser les combats stériles sur les questions financières et à parvenir à un nouveau contrat social pour le XXIe siècle.  Il a plaidé pour un Pacte global de l’emploi et une croissance durable et inclusive.

Jeudi soir, le Secrétaire général a rencontré le Ministre des affaires étrangères des Émirats arabes unis, Cheikh Abdullah Bin Zayed Al Nahyan, pour un échange de vues sur les débats du G-20.  Ils ont aussi discuté de la situation au Proche-Orient et de la question de la Palestine, après son admission à

l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).  Le Secrétaire général s’est dit prêt à travailler avec les Palestiniens et les Israéliens et il a appelé à un climat plus apaisé.  Il a exprimé son soutien aux aspirations légitimes des Palestiniens à un État souverain et viable, et sa profonde inquiétude à la suite de la décision récente du Gouvernement israélien sur la colonisation.  Les deux responsables ont également discuté de la situation au Yémen, en Syrie et en Iran.

Par ailleurs, le Secrétaire général a rencontré le Président de la Commission européenne, M. José Manuel Barroso, et le Président du Conseil européen, M. Herman Van Rompuy.  Ils ont parlé du G-20, notamment des sources de financement innovantes pour le développement et la lutte contre les effets des changements climatiques.  Le Secrétaire général a exprimé son espoir que l’Union européenne joue un rôle dirigeant dans le processus de Rio+20.  Les responsables ont aussi évoqué la situation en Syrie, le processus de paix au Proche-Orient, la question de la demande d’admission de la Palestine à l’ONU, ainsi que les négociations sur Chypre, avec les progrès enregistrés lors de la récente réunion organisée à New York sous l’égide du Secrétaire général.

Le Secrétaire général s’est par la suite entretenu avec le Premier Ministre de l’Éthiopie, M. Meles Zenawi, de la situation en Somalie et de la situation humanitaire dans la corne de l’Afrique.  Ils ont aussi discuté de la Libye et des implications en termes de sécurité régionale des événements survenus dans ce pays.

Vendredi après-midi, avant de quitter Cannes, le Secrétaire général a rencontré le Premier Ministre turc, M. Recep Tayyip Erdogan, pour discuter de Chypre et de la Syrie.  Sur cette dernière question, le Secrétaire général a souligné l’importance pour la communauté internationale de parler avec une voix cohérente.  Les deux hommes ont aussi discuté de la Libye et des élections en Tunisie, auxquelles les Nations Unies ont apporté leur soutien.  Ils ont évoqué les relations entre la Turquie et Israël et la situation au Proche-Orient.

Le Secrétaire général a quitté Cannes, vendredi 4 novembre, pour rentrer à

New York.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.