Le Secrétaire général se félicite des décisions prises à la Conférence de Durban sur les changements climatiques

12 décembre 2011
SG/SM/14013-ENV/DEV/1250

Le Secrétaire général se félicite des décisions prises à la Conférence de Durban sur les changements climatiques

12/12/2011
Secrétaire général
SG/SM/14013 ENV/DEV/1250
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SE FÉLICITE DES DÉCISIONS PRISES À LA CONFÉRENCE

DE DURBAN SUR LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES

La déclaration suivante a été communiquée, le 10 décembre, par le Porte-parole du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon:

Le Secrétaire général a salué l’ensemble des décisions, appelé la Plateforme de Durban, auxquelles sont parvenues, aujourd’hui, les 194 parties à la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques à Durban, en Afrique du Sud, et qui guideront les efforts mondiaux pour répondre aux causes et aux conséquences des changements climatiques.  La Plateforme de Durban représente un accord significatif qui définit la manière dont la communauté internationale répondra aux changements climatiques dans les années à venir.

Le Secrétaire général estime que la décision de lancer un protocole ou un instrument juridique applicable à toutes les parties en vertu de la Convention-cadre des Nations Unies sur les changements climatiques est essentielle pour susciter davantage d’action et augmenter le niveau d’ambition et la mobilisation des ressources pour répondre aux défis que posent les changements climatiques.  Il salue l’accord visant à établir une seconde période d’engagement du Protocole de Kyoto qui augmentera la certitude pour le marché du carbone et qui prévoit des mesures incitatives supplémentaires pour de nouveaux investissements dans la technologie et les infrastructures nécessaires à la lutte contre les changements climatiques.

Le Secrétaire général de l’ONU s’est également dit satisfait que les pays aient pris des décisions qui permettront de rendre opérationnels les Accords de Cancún, notamment le Mécanisme technologique qui encouragera l’accès des pays en développement à des technologies propres et le Comité d’adaptation qui coordonnera des activités d’adaptation à l’échelle mondiale.  Il a aussi salué le lancement du Fonds climatique vert, et s’est réjoui qu’un certain nombre de pays aient signalé leur intention de contribuer au Fonds.

Pris ensemble, tous ces accords représentent une avancée importante pour notre travail sur les changements climatiques.  Le Secrétaire général appelle les parties à mettre en œuvre rapidement ces décisions et à continuer à travailler ensemble dans cet esprit constructif qui était évident à Durban.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.