Le Secrétaire général appelle à renforcer le développement économique et la productivité dans toute l’Afrique

14 November 2011
SG/SM/13946-AFR/2286-OBV/1050

Le Secrétaire général appelle à renforcer le développement économique et la productivité dans toute l’Afrique

  • Secrétaire général
  • Déclarations, remarques et messages
14/11/2011
Secrétaire général
SG/SM/13946 AFR/2286 OBV/1050
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LE SECRÉTAIRE GÉNÉRAL APPELLE À RENFORCER LE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET LA PRODUCTIVITÉ DANS TOUTE L’AFRIQUE

On trouvera, ci-après, le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique, le 20 novembre:

Cette année, la commémoration de la Journée de l’industrialisation de l’Afrique donne un coup de projecteur au défi de l’« Énergie durable pour un développement industriel accéléré ».

Environ 600 millions d’Africains n’accèdent toujours pas à des sources d’énergie modernes, durables et abordables, et dépendent de la biomasse traditionnelle pour la préparation d’aliments et le chauffage.  C’est une entrave majeure au développement économique et social de l’Afrique et à la réalisation des Objectifs du Millénaire pour le développement (OMD).

Il est essentiel d’assurer l’accès à une énergie fiable, efficiente et abordable si l’on veut promouvoir le développement industriel, créer des emplois décents et accroître les capacités de production, notamment pour les petites et moyennes entreprises et les populations rurales.  Les sources d’énergie modernes permettent de réduire la dépendance vis-à-vis des produits de base, d’atténuer la vulnérabilité aux chocs externes et d’accroître la résilience économique.

Nous devons faire de l’accès à l’énergie une priorité, tout en veillant à ce que les solutions trouvées dans ce domaine ne menacent pas notre environnement, le climat ou le bien-être des générations futures.

L’année prochaine, la Conférence des Nations Unies sur le développement durable (Conférence Rio+20), un événement d’une importance capitale, sera l’occasion de donner une nouvelle impulsion à l’action menée au niveau international et aux investissements.  En 2012, nous marquerons également l’Année internationale de l’énergie durable pour tous.

J’ai récemment nommé un groupe de haut niveau chargé d’aider à atteindre trois objectifs en matière d’énergie d’ici à 2030: l’accès universel à des services modernes d’approvisionnement en énergie, un doublement du rythme auquel nous améliorons l’efficacité énergétique et un doublement de la part des énergies renouvelables dans la consommation énergétique.  Atteindre ces objectifs aidera à éliminer la pauvreté énergétique et à déclencher une révolution de l’énergie propre dont les bienfaits toucheront l’humanité tout entière.

En marquant la Journée de l’industrialisation de l’Afrique, unissons nos efforts pour parvenir à l’« Énergie durable pour tous » et renforcer le développement économique et la productivité dans toute l’Afrique.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.