Ban Ki-moon rend hommage au courage des femmes pendant l’Holocauste

27 janvier 2011
SG/SM/13370-OBV/957

Ban Ki-moon rend hommage au courage des femmes pendant l’Holocauste

27/01/2011
Secrétaire général
SG/SM/13370 OBV/957
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

BAN KI-MOON REND HOMMAGE AU COURAGE DES FEMMES PENDANT L’HOLOCAUSTE

ET À L’HERITAGE QU’ELLES ONT LAISSÉ

On trouvera ci-après le message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, à l’occasion de la Journée internationale dédiée à la mémoire des victimes de l’Holocauste, le 27 janvier:

Chaque année, la communauté internationale se réunit en mémoire de l’Holocauste et réfléchit sur les leçons que nous devons tous en retenir.  Cette commémoration annuelle revêt une importance essentielle.

En cette journée d’anniversaire de la libération d’Auschwitz-Birkenau, le plus grand et le plus tristement célèbre des camps d’extermination nazis, nous nous souvenons des millions de Juifs, ainsi que des prisonniers de guerre, des dissidents politiques, des membres de groupes minoritaires comme les Roms et les Sinti, des homosexuels et des handicapés, qui ont été systématiquement assassinés par les nazis et leurs sympathisants.

Cette année, nous rendons un hommage spécial aux femmes victimes de l’Holocauste.  Mères et filles, grands-mères, sœurs et tantes, elles ont vu leur vie changer à tout jamais, leur famille dispersée et leurs traditions anéanties.  Cependant, en dépit de la discrimination, des privations et des cruautés, elles ont toujours trouvé les moyens de résister à leurs persécuteurs.

Elles ont rejoint la résistance, sauvé ceux en danger, fait entrer clandestinement des vivres dans les ghettos et consenti de douloureux sacrifices pour garder leurs enfants en vie.  Leur courage continue de nous inspirer.  En cette journée dédiée à la mémoire de l’Holocauste, rendons hommage à ces femmes et à l’héritage qu’elles nous ont laissé.  Prenons l’engagement de créer un monde où de telles atrocités ne pourront jamais se reproduire.

Nous sommes tous conscients que cet avenir est encore à construire.  Partout dans le monde, des femmes et des filles continuent d’être victimes de violences, de mauvais traitements et de discrimination.  L’Organisation des Nations Unies entend s’employer sans réserve à promouvoir et à protéger leurs droits fondamentaux.  En donnant des pouvoirs aux femmes, c’est la société entière que nous rendons plus puissante.

Les familles ne devraient plus jamais avoir à subir les ignobles méfaits de l’Holocauste.  Ce n’est qu’en travaillant ensemble que nous pourrons prévenir les génocides et mettre fin à l’impunité.  En éduquant les nouvelles générations sur cet épisode terrible de notre histoire, nous pouvons faire triompher la dignité humaine pour le bien de tous.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.