« Rendons honneur aux disparus et hommage aux personnels de l’ONU qui sont restés en Haïti face à une détresse sans précédent », déclare Ban Ki-moon un an après la catastrophe

12 janvier 2011
SG/SM/13344

« Rendons honneur aux disparus et hommage aux personnels de l’ONU qui sont restés en Haïti face à une détresse sans précédent », déclare Ban Ki-moon un an après la catastrophe

12 janvier 2011
Secrétaire général
SG/SM/13344
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

« RENDONS HONNEUR AUX DISPARUS ET HOMMAGE AUX PERSONNELS DE L’ONU QUI SONT RESTÉS EN HAÏTI

FACE À UNE DÉTRESSE SANS PRÉCÉDENT », DÉCLARE BAN KI-MOON UN AN APRÈS LA CATASTROPHE

On trouvera, ci-après, le texte du message du Secrétaire général de l’ONU, M. Ban Ki-moon, prononcé le 12 janvier 2011 par M. Alain Le Roy, Secrétaire général adjoint aux opérations de maintien de la paix, lors de la cérémonie à Port-au-Prince marquant le premier anniversaire du tremblement de terre survenu en Haïti:

C’est avec un cœur encore lourd que nous nous rassemblons aujourd’hui en souvenir des victimes du tremblement de terre qui a frappé Haïti il y a un an aujourd’hui.

Nous nous rassemblons par solidarité – avec le peuple d’Haïti… avec chacun d’entre nous… avec chacun de ceux qui ont perdu un fils, une fille, un père ou une mère en ce jour tragique.

Le monde entier a été affligé par la catastrophe… et le monde entier a pleuré avec Haïti et avec la famille des Nations Unies qui a subi le plus grand nombre de pertes dans l’histoire du maintien de la paix.

Aux familles et amis de nos 102 collègues décédés…

À tous ceux qui ont souffert de blessures physiques et psychologiques…

Nous adressons nos plus sincères condoléances.

Et alors que nous rendons honneur aux disparus, nous honorons aussi les vivants.

Je veux en particulier rendre hommage à nos courageux collègues qui ont survécu et sont restés en Haïti après le séisme.  C’est votre dévouement qui nous a permis au cours de ces terribles premières heures d’apporter des premiers secours aux blessés… et un soutien à tous ceux qui en avaient besoin face à un choc, à des pertes et à une détresse sans précédent.

Je salue nos collègues qui à travers le monde se sont immédiatement portés volontaires et ont permis à la mission de maintenir son soutien aux autorités haïtiennes.  Ma gratitude va tout spécialement à mon Représentant spécial, M. Edmond Mulet.  C’est grâce à ses qualités de dirigeant et à sa détermination qu’a été rétabli le bon fonctionnement de la mission.

Je remercie les nombreux pays qui ont offert si généreusement et rapidement leur aide.  Néanmoins, un an plus tard, un trop grand nombre d’haïtiens vit dans des conditions d’un dénuement inacceptable.  Le monde doit tenir les promesses qu’il a faites au lendemain du tremblement de terre.  Nous devons redoubler nos efforts pour aider Haïti à bâtir un avenir stable et prometteur pour ses enfants.

En mémoire de nos camarades disparus, promettons de poursuivre leur rêve d’un Haïti meilleur.

Commémorons leur souvenir et leur contribution à Haïti et au monde.

Ils ont fait le sacrifice de leur vie pour leur engagement envers une noble cause.  Les Nations Unies leur sont éternellement reconnaissantes.

Qu’ils reposent en paix alors que nous poursuivons leur œuvre.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.