Les Présidents du Gabon et de la Guinée équatoriale sont convenus de tout mettre en œuvre pour conclure la médiation sur leur différend territorial le plus tôt possible

28 février 2011
SG/2170-AFR/2129

Les Présidents du Gabon et de la Guinée équatoriale sont convenus de tout mettre en œuvre pour conclure la médiation sur leur différend territorial le plus tôt possible

28/02/2011
Secrétaire général
SG/2170
AFR/2129
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

LES PRÉSIDENTS DU GABON ET DE LA GUINÉE ÉQUATORIALE SONT CONVENUS DE TOUT METTRE EN ŒUVRE

POUR CONCLURE LA MÉDIATION SUR LEUR DIFFÉREND TERRITORIAL LE PLUS TÔT POSSIBLE


On trouvera ci-après le communiqué conjoint publié, le 25 février, à l’issue de la réunion trilatérale de haut niveau entre le Secrétaire général des Nations Unies, le Président de la République de Guinée équatoriale et le Président de la République gabonaise, au Siège des Nations Unies, à New York les 24 et 25 février:


Le Président de la République de Guinée équatoriale, Son Excellence M. Obiang Nguema Mbasogo, et le Président de la République gabonaise, Son Excellence M. Ali Bongo Ondimba, se sont réunis les 24 et 25 février 2011 au Siège des Nations Unies à New York, à l’invitation du Secrétaire général des Nations Unies, M. Ban Ki-moon, pour faire progresser de manière décisive le processus de médiation entre leurs deux pays.  C’était la première fois que les deux Chefs d’État se rencontraient pour s’entretenir spécifiquement de la question.


La rencontre s’est déroulée dans un climat ouvert, cordial et constructif.  Les deux Chefs d’État ont réaffirmé leur détermination commune de régler le différend qui oppose leurs deux pays, et de poursuivre, dans un climat de confiance et de respect mutuels, le développement d’une coopération conforme aux liens de fraternité qui unissent les peuples équato-guinéen et gabonais et aux intérêts communs des deux États.


Les deux Chefs d’État ont examiné avec le Secrétaire général des Nations Unies et son Conseiller spécial et Médiateur du différend, M. Nicolas Michel, les progrès réalisés par la médiation depuis juin 2008.  Ils ont relevé avec satisfaction les points d’accord importants déjà acquis et ils se sont entretenus sur les questions en suspens.


Les deux Chefs d’État ont réitéré leur volonté de soumettre leur différend à la Cour internationale de Justice, conformément au Document cadre de la médiation signé le 19 janvier 2009.  Ils sont convenus de tout mettre en œuvre pour conclure la médiation le plus tôt possible.


Le Secrétaire général a réaffirmé l’engagement des Nations Unies à assister la République gabonaise et la République de Guinée équatoriale, conformément à leur souhait, dans leurs efforts visant à surmonter leur différend à l’amiable. 


Son Excellence M. Obiang Nguema Mbasogo, Président de la République de Guinée Equatoriale, et Son Excellence M. Ali Bongo Ondimba, Président de la République Gabonaise, ont exprimé leur gratitude au Secrétaire général des Nations Unies pour son soutien et ses bons offices.


Il a été convenu que la médiation se poursuivra par une rencontre des délégations à Genève, les 29 et 30 mars 2011, sous réserve de tout autre arrangement convenu par les Parties sur proposition du Secrétaire général.


*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.