Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur la Somalie

13 décembre 2011
SC/10481-AFR/2305

Déclaration à la presse du Conseil de sécurité sur la Somalie

13/12/2011
Conseil de sécurité
SC/10481 AFR/2305
Département de l’information • Service des informations et des accréditations • New York

DÉCLARATION À LA PRESSE DU CONSEIL DE SÉCURITÉ SUR LA SOMALIE

On trouvera ci-après le texte de la déclaration à la presse faite aujourd’hui par le Président du Conseil de sécurité pour le mois de décembre, M. Vitaly Churkin (Fédération de Russie):

Le mardi 13 décembre, les membres du Conseil de sécurité ont entendu un exposé du Secrétaire général Ban Ki-moon sur la situation en Somalie.

Les membres du Conseil ont accueilli favorablement la visite historique faite le 9 décembre par le Secrétaire général à Mogadiscio et son annonce que le Bureau politique des Nations Unies pour la Somalie serait transféré dans cette ville en janvier 2012.

Les membres du Conseil ont souligné la gravité des problèmes politiques et humanitaires et des problèmes liés à l’insécurité en Somalie, qui se traduisent par des actes de terrorisme et de piraterie et par des enlèvements.  Ils ont souligné la nécessité d’adopter une stratégie globale afin de régler ces problèmes et de favoriser l’instauration de la paix et de la stabilité en Somalie grâce aux efforts concertés de toutes les parties prenantes.  À cet égard, ils ont réaffirmé leur soutien à l’action du Secrétaire général et de son Représentant spécial, Augustine P. Mahiga, et au travail qu’ils accomplissent avec l’Union africaine et les partenaires internationaux et régionaux, notamment dans le cadre de la Conférence de Londres qui devrait se tenir prochainement, afin de faire face aux problèmes qui se posent.

Les membres du Conseil ont appuyé l’appel lancé par le Secrétaire général en faveur d’une mise en œuvre plus rapide de la feuille de route sur les principales tâches et priorités, qui doit être achevée par les institutions fédérales de transition d’ici à août 2012, tout en sachant qu’il fallait mobiliser un soutien international à cette fin.  Ils ont noté que tout appui futur aux Institutions fédérales de transition serait subordonné à l’exécution des tâches prévues dans la feuille de route et ils ont pris note du fait que le Secrétaire général estimait qu’une prorogation du délai fixé était indéfendable.

Les membres du Conseil ont salué les efforts faits par la Mission de l’Union africaine en Somalie (AMISOM) et les Forces de sécurité somaliennes et ont pris acte des sacrifices considérables qu’elles ont consentis.

Les membres du Conseil ont réaffirmé qu’ils étaient gravement préoccupés par la famine qui frappait la Somalie; ils ont accueilli favorablement les mesures prises à l’échelon international à ce jour et remercié le personnel humanitaire de ses efforts inlassables, et ont exhorté les États Membres à verser des contributions en réponse à l’appel global des Nations Unies pour la Somalie.  Ils ont engagé toutes les parties et les groupes armés à veiller à ce que l’aide humanitaire soit acheminée sans entrave, dans de bonnes conditions de sécurité et en temps voulu et à prendre les mesures voulues pour garantir la sécurité du personnel et protéger les fournitures humanitaires.

Les membres du Conseil continueront de suivre de près la situation en Somalie et les questions soulevées par le Secrétaire général dans son rapport.

*   ***   *

À l’intention des organes d’information • Document non officiel
À l’intention des organes d’information • Document non officiel.